Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Economie

Obama promet 2,4 milliards de dollars pour les voitures électriques

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/08/2009

Depuis l'État de l'Indiana, Barack Obama a présenté un plan prévoyant l'allocation de 2,4 milliards de dollars pour le développement des voitures électriques. Le président des États-Unis a évoqué un "investissement historique".

AFP - Le président américain Barack Obama a dévoilé mercredi un plan doté d'une enveloppe de 2,4 milliards de dollars pour le développement de véhicules électriques et a rejeté les critiques sur son programme de relance économique.
  
Le président présentait dans l'Indiana, un Etat du nord des Etats-Unis particulièrement touché par la crise économique, un plan dont il assure qu'il va permettre de créer des dizaines de milliers d'emplois.
  
"Depuis trop longtemps nous avons échoué à investir dans ce genre d'emplois innovants, alors que des pays comme la Chine et le Japon font la course en tête", a déclaré M. Obama.
  
"C'est pourquoi cette annonce est si importante. Cela représente le plus gros investissement de ce type dans ce genre de technologie dans l'histoire américaine", a-t-il relevé.
  
"C'est un investissement dans notre capacité à développer demain de nouvelles technologies. Il s'agit de créer l'infrastructure de l'innovation", a poursuivi M. Obama.
  
Le président américain s'exprimait dans une usine qui fabriquait auparavant des camping-cars mais a été fermée en raison de la récession économique. Elle a été rouverte depuis et s'est reconvertie dans la fabrication de véhicules hybrides.
  
M. Obama a par ailleurs fustigé la "désinformation" orchestrée par certains, selon lui, pour critiquer son plan de relance qui commence à marcher et conduit l'économie américaine vers une ère nouvelle et plus durable, a-t-il dit.
  
"Il y a plein de gens qui cherchent à défendre le statu quo",  a ajouté M. Obama en se référant à ses réformes de l'énergie, du système de santé et de l'économie.

Première publication : 05/08/2009

COMMENTAIRE(S)