Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Martin vainqueur de la 9e étape, le Français Gallopin en jaune

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Economie

La BCE maintient son taux directeur inchangé

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/08/2009

Alors que les signes de reprise économique restent ténus et le chômage élevé, la Banque centrale européenne (BCE) a maintenu son principal taux directeur à 1 % lors de son conseil des gouverneurs, ce jeudi.

AFP - La Banque centrale européenne (BCE) a laissé son principal taux directeur inchangé à 1%, a annoncé jeudi un de ses porte-parole, une décision unanimement attendue par les marchés.

Ce taux, qui détermine en théorie le niveau du crédit en zone euro, se situe à ce niveau historique depuis mai.

La Banque d'Angleterre (BoE) a elle aussi reconduit le statu quo sur ses taux mais annoncé un relèvement de 50 milliards de livres à 175 milliards de son programme d'achat d'actifs visant à stimuler l'économie.

Le président de la BCE, Jean-Claude Trichet, doit tenir une conférence de presse à partir de 12H30 GMT pour livrer les dernières analyses du conseil des gouverneurs sur la santé économique de la zone euro.

Le Français va sans doute réaffirmer que les taux directeurs sont adaptés à la situation actuelle, caractérisée par une poursuite de la récession, des signes de relance future encore très fragiles et une baisse des prix à la consommation. Leur recul, de 0,1% en juin sur un an, s'est amplifié en juillet avec -0,6%.

"Même si la BCE a toujours qualifié ce phénomène de temporaire car lié à la hausse des prix du pétrole l'an passé, les signes d'une inflation de base (hors composants volatils comme les prix des matières premières, ndlr) descendant prochainement sous 1% se multiplient", prévient Peter Vanden Houte, économiste chez ING.

Il va devenir pour la BCE "de plus en plus difficile d'écarter le risque" de déflation, à savoir d'une baisse généralisée et prolongée des prix redoutable pour l'économie, ajoute l'expert.

Première publication : 06/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)