Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

FRANCE

Plan d'urgence pour les producteurs de fruits et légumes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2009

Contraints de devoir rembourser plusieurs millions d'euros d'aide à l'Union européenne, les producteurs français de fruits et légumes bénéficieront d'un plan de "soutien immédiat et ciblé" de 15 millions d'euros, a annoncé le gouvernement.

AFP - Le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire, a confirmé jeudi soir la mise en place par le gouvernement d'un plan de "soutien immédiat et ciblé" de 15 millions d'euros pour aider les producteurs de fruits et légumes.

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) avait annoncé la mise en place de ce plan de soutien jeudi après-midi, à l'issue d'une rencontre au ministère, visant à désamorcer le mécontentement suscité par la demande de remboursement de plusieurs millions d'euros d'aides publiques versées entre 1992 et 2002 et jugées illégales par Bruxelles.

Ce plan d'urgence concernera les "producteurs dont au moins 50% de l'activité se font sur les produits actuellement en crise", indique le ministère de l'Agriculture dans un communiqué.

Il consistera tout d'abord en "la prise en charge des intérêts d’emprunts des producteurs pour 2009, à hauteur de 10% des annuités de leurs prêts", est-il dit dans le communiqué.

Pour les jeunes agriculteurs et les producteurs qui ont investi depuis moins de cinq ans, ce taux sera porté à 20%, est-il précisé.

Le plan comportera également une prise en charge des cotisations sociales des exploitants lorsqu'ils sont en situation d'impayés, ajoute le ministère.

"L'ensemble de ces mesures représente un effort global de l’ordre de 15 millions d’euros pour l’État français", précise le communiqué, ajoutant que la "Mutualité Sociale Agricole apportera également son appui à ce plan".

Le ministère rappelle enfin qu'une table ronde sur la compétitivité de la filière "fruits et légumes" sera organisée le 22 septembre.

Bruno Dupont, président de FNPFruits, branche spécialisée de la FNSEA, a estimé que le plan constituait un "premier pas". La Confédération paysanne a déclaré qu'elle n'était "pas satisfaite" des mesures" en raison de leur montant insuffisant.

Première publication : 06/08/2009

COMMENTAIRE(S)