Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Afrique

La rencontre Kabila-Kagame entérine la reprise des relations diplomatiques

©

Vidéo par Lise BARCELLINI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2009

À la faveur d'un mini-sommet organisé à Goma (est de la RD Congo), le président congolais, Joseph Kabila, et son homologue rwandais, Paul Kagame, ont relancé les activités de la grande commission mixte Rwanda-RDC.

AFP - Le président rwandais Rwanda Paul Kagame et son homologue de la République démocratique du Congo (RDC) Joseph Kabila se sont félicités jeudi de la reprise de leurs relations diplomatiques, rompues en 1998, à l'issue de leur première rencontre à Goma (est de la RDC).

La rencontre entre les présidents de ces deux Etats voisins d'Afrique centrale a duré un peu moins de deux heures dans un hôtel de Goma, ville frontalière du Rwanda, où la sécurité avait été renforcée exceptionnellement.

Durant leurs échanges, Kagame et Kabila "ont passé en revue toutes les questions d'intérêt commun", est-il indiqué dans le communiqué final, lu par le ministre congolais de la Coopération, Raymond Tshibanda.

"Aux plans de la défense et de la sécurité, ils ont apprécié les réalisations accomplies, de leur manière, les efforts conjoints déployés pour promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité en vue d'éradiquer les groupes armés opérant dans l'est de la RDC, notamment les FDLR (Forces démocratiques pour la libération du Rwanda)", est-il souligné dans le texte.

Les FDLR sont d'anciens supplétifs occasionnels des Forces armées de la RDC (FARDC), installés sur le territoire congolais depuis la fin du génocide au Rwanda en 1994. Ils ont toujours menacé ouvertement le pouvoir de Kagame depuis cette période, mais n'ont jamais franchi la frontière entre les deux pays.

Début 2009, Kinshasa et Kigali ont créé la surprise en lançant une opération militaire conjointe pour réduire les rébellions dans l'Est de la RDC, notamment celle des hutu rwandais des FDLR, dont certains avaient participé au génocide rwandais.

"Afin de marquer une toute nouvelle ère et de renforcer leurs relations bilatérales, le sommet a décidé de relancer les activités de la grande commission mixte Rwanda-RDC qui est restée en veilleuse depuis plus de 21 ans", a poursuivi Tshibanda.

"Aux plans politique et diplomatique, ils (les deux présidents) ont exprimé leur satisfaction particulière suite à la nomination des ambassadeurs" de leurs deux pays respectifs en juillet, une étape cruciale dans la reprise de leurs relations.

Celles-ci avaient été rompues au lendemain du déclenchement de la deuxième guerre dans l'Est de l'ex-Zaïre et de l'entrée des troupes rwandaises en territoire congolais, en août 1998.

Kagame et Kabila s'étaient déjà rencontrés à des sommets internationaux sur le conflit congolais, jeudi ils ont tenu leur première réunion bilatérale.

Mais cette rencontre marque "un premier pas franchi" et "un progrès significatif dans l'histoire" des relations diplomatiques entre le Rwanda et la RDC, avait alors estimé Mme Museminali, à l'issue d'une rencontre avec M. Raymond Tshibanda.

Elle intervient alors que la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton est en visite dans la région, dans le cadre de sa première tournée en Afrique, consacrée notamment au renforcement des liens économiques avec le continent.

Mme Clinton, qui séjournera en RDC, prévoit une visite mardi à Goma.

"Les uns y ont trouvé une opération de charme (de Kagame) envers la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton, qui, dans sa tournée en cours en Afrique, ne prévoit pas d'escale à Kigali", estimait jeudi le Forum des As, un quotidien de Kinshasa.

"Les chefs d'Etats se sont mis d'accord sur une visite du président congolais à Kigali, sur invitation de son homologue congolais", dont la date n'a pas été précisée.

Le président Kagame a aussitôt regagné Kigali.

Première publication : 06/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)