Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Qui peut arrêter Donald Trump ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : Moïse Katumbi, accusé de recruter des mercenaires, candidat à la présidentielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Un homme à la hauteur", le nain Dujardin

En savoir plus

FOCUS

Chute des prix du pétrole : les pays du Golfe face à une austérité jamais connue

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : Moqtada al-Sadr, l'agitateur

En savoir plus

LE DÉBAT

Loi Travail : la bataille s'engage au Parlement (partie 2)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La mode, seconde industrie la plus polluante au monde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Isabelle Kocher, seule dirigeante du CAC 40

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amicalement vôtre"

En savoir plus

SCIENCES

Twitter inaccessible à la suite d'une cyberattaque

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2009

Les services du populaire site de micro-blogging Twitter ont été momentanément inaccessibles en raison d'une attaque "malveillante". Quelque 17 millions d'internautes utilisent cette application dans le monde.

AFP - Le service de microblogs Twitter a annoncé jeudi sur son blog officiel qu'il était victime d'une "attaque malveillante", rendant ses services inaccessibles à ses millions d'utilisateurs.
  
"En ce jeudi matin qui serait heureux sans cela, Twitter est la cible d'une attaque de +déni de service+", --une attaque qui vise à rendre muet un serveur informatique en le submergeant de trafic inutile--, a annoncé le cofondateur de la société Biz Stone sur un blog de la société.
  
"De telles attaques viennent d'initiatives malveillantes orchestrées pour perturber et rendre inaccessibles des services tels que les banques en ligne et sites de paiement, et, en l'occurrence Twitter", est-il ajouté.
  
Twitter, qui selon la société ComScore comptait en avril 17 millions d'utilisateurs, n'a pas indiqué l'heure exacte du début de la panne, se contentant d'indiquer qu'il continuait à se "défendre" contre cette attaque avant d'"enquêter".
  
Il a par la suite affirmé que le site fonctionnait, mais qu'il restait cependant encore inaccessible à certains utilisateurs.

Première publication : 06/08/2009

COMMENTAIRE(S)