Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Ajax Amsterdam - PSG en direct

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Economie

Le déficit commercial de juin creusé par le recul des exportations

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2009

Le recul des ventes d'Airbus, et plus généralement des exportations, a entraîné à la hausse le déficit commercial de la France pour le mois de juin. Il s'établit à 4 008 milliards d'euros, contre 3,137 milliards le mois d'avant.

AFP - Le déficit commercial de la France s'est creusé en juin à 4,008 milliards d'euros, contre 3,137 milliards en mai, en raison notamment d'un recul des ventes d'Airbus qui entraîne à nouveau les exportations à un niveau très bas.

"Après un micro-mouvement de reprise amorcé en mai, les exportations ont à nouveau reculé, à 27,441 milliards (en juin), en raison d'une forte baisse en valeur des livraisons d'Airbus", explique Alberto Balboni, économiste chez Xerfi. "Les exportations sont ainsi retombées à un niveau historiquement faible, signe que la reprise de l'économie peine à prendre forme", estime-t-il.

Pour la secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Anne-Marie Idrac, le "creux de la vague" a toutefois été enregistré fin 2008 et début 2009. "On assiste à une stabilisation des exportations au cours des derniers mois", a-t-elle déclaré à l'AFP, "même si leur niveau n'est bien entendu pas satisfaisant".

La baisse des exportations est atténuée "par les très bons résultats enregistrés dans l'industrie automobile, la pharmacie, les produits pétroliers raffinés", selon le ministère des Finances. Après un mauvais mois de mai, les ventes de voitures bénéficient ainsi de la "prime à la casse" mise en place par les gouvernements européens.

De leur côté, les importations s'établissent en juin à 31,449 milliards d'euros, légèrement en hausse par rapport à mai, ce qui paradoxalement démontre que "la demande intérieure résiste" malgré la crise, selon Mme Idrac.

Signe de l'impact de la crise économique sur le commerce mondial, les exportations et les importations françaises reculent toutes deux de plus de 20% (respectivement -22% et -21,9%) au cours des trois derniers mois par rapport à la même période un an plus tôt.

Le repli des exportations vers l’Union européenne s’est accentué au premier semestre 2009 (-17,6% contre -10,3% au dernier semestre 2008), malgré une légère amélioration en juin.

Sur les douze derniers mois, le déficit cumulé du commerce extérieur français atteint 52,926 milliards d'euros.

"Ces résultats traduisent la profondeur de la crise du commerce international depuis un an", a reconnu Mme Idrac, qui a néanmoins relevé une "certaine inflexion de la conjoncture".

Elle a ainsi mis en évidence une diminution du déficit commercial au premier semestre, à 25,4 milliards d'euros après 26,5 milliards pour la seconde moitié de 2008.

"Ceci s'explique par la baisse de notre facture energétique, liée à la chute des cours du pétrole jusqu'à cet hiver", a-t-elle noté.

Hors énergie toutefois, le déficit commercial de la France s'est dégradé au premier semestre, nuance Alberto Balboni, la légère amélioration globale étant un "effet mécanique de la baisse des cours du pétrole".

Avec un cours du pétrole à nouveau en hausse et "une facture energétique qui cessera progressivement de s'alléger (...), il est fort probable que le déficit commercial de la France se creuse davantage sur l'ensemble de l'année 2009", prévient-il.

"L'enjeu maintenant, c'est de profiter des premiers signes de reprise qu'on constate" et de "+booster+ les industries innovantes", a conclu Mme Idrac.
 

Première publication : 07/08/2009

COMMENTAIRE(S)