Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Remaniement ministériel : gouvernement de combat ou équipe de campagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie : accord fragile, situation humanitaire précaire

En savoir plus

TECH 24

Épiderme 3D, actrice bionique : la tech à fleur de peau

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris est-elle vraiment une fête ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chute des bourses : le spectre de 2008 plane sur les marchés

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Nabil Ayouch

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Primaires américaines : que proposent les candidats ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Vidéo : le fantôme de Franco hante toujours l’Espagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ludovic Tézier dans "Il Trovatore" de Verdi à l'Opéra Bastille

En savoir plus

Economie

Le taux de chômage américain enregistre une légère baisse

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2009

Contre toute attente, le taux de chômage a été ramené à 9,4 % aux États-Unis, selon les chiffres publiés par le département du Travail. Quelque 247 000 emplois ont été supprimés en juillet contre 443 000 le mois précédent.

AFP - Les destructions d'emplois ont nettement ralenti aux Etats-Unis en juillet, et le taux de chômage a baissé contre toute attente à 9,4%, selon les chiffres publiés vendredi par le département du Travail.
   
En données corrigées des variations saisonnières, la première économie mondiale a supprimé 247.000 emplois nets sur ce mois, contre 443.000 le mois précédent.
   
C'est mieux que ce qu'anticipaient les économistes, qui tablaient en moyenne sur 325.000 emplois détruits.
   
La surprise est venue de la baisse du taux de chômage, à 9,4% en juillet contre 9,5% le mois précédent, alors que les économistes attendaient une hausse à 9,6%, et que les autorités ont prévenu que le chômage allait monter jusqu'en 2010.
   
"En juillet, les suppressions d'emplois ont continué dans la plupart des grands secteurs de l'économie", a indiqué le département du Travail.
   
Mais, a-t-il ajouté, "la moyenne des emplois détruits chaque mois de mai à juillet (331.000) est environ la moitié de celle de novembre à avril (645.000)".
 

Première publication : 07/08/2009

COMMENTAIRE(S)