Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

  • Les députés ukrainiens appelés à ratifier l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

Economie

Obama affirme que le pire de la récession est passé

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/08/2009

Se basant sur les derniers chiffres qui font état d'un net ralentissement des suppressions d'emplois dans son pays, le président américain, Barack Obama, a affirmé que son gouvernement avait sauvé l'économie de la "catastrophe".

AFP - Le président américain Barack Obama a affirmé vendredi que son gouvernement avait sauvé l'économie de la "catastrophe" et que le pire de la récession "pourrait être derrière nous", après l'annonce de chiffres du chômage encourageants.
   
"Ce matin, nous avons reçu de nouveaux signes montrant que le pire pourrait être derrière nous", a déclaré le président au cours d'une brève allocution dans les jardins de la Maison Blanche.
   
Les derniers chiffres du chômage publiés vendredi ont fait apparaître un net ralentissement des suppressions d'emplois (247.000 en juillet, après 443.000 en juin) et une baisse du taux de chômage (9,4%, après 9,5%) alors que les analystes prévoyaient une hausse.
   
"Nous perdons des emplois à un rythme deux fois moindre que quand j'ai pris mes fonctions. Nous avons évité le pire au système financier", a-t-il énuméré.
   
"Nous avons non seulement sauvé notre économie de la catastrophe, mais aussi posé les nouvelles bases de la croissance", a insisté M. Obama, ajoutant cependant que les temps seraient durs avant que la prospérité ne revienne tout à fait.
   
"Nous avons une montagne escarpée à gravir et nous avons démarré dans une vallée très profonde," a-t-il dit.
   
 

Première publication : 07/08/2009

COMMENTAIRE(S)