Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

EUROPE

En Ossétie du Sud, une veillée aux bougies pour commémorer la guerre

Vidéo par Cédric MOLLE-LAURENÇON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/08/2009

Des bougies ont illuminé Tskhinvali, la capitale de l'Ossétie du Sud, dans la nuit de vendredi à samedi, pour commémorer le premier anniversaire du conflit qui a opposé ce minuscule territoire à la Géorgie du 8 au 22 août 2008.

AFP - L'Ossétie du Sud, minuscule territoire du Caucase, commémorait samedi le début du virulent conflit qui l'a opposé à la Géorgie il y a un an, avec des concerts, une veillée et l'ouverture d'un "musée du génocide".

Les célébrations dans la capitale Tskhinvali ont commencé tard vendredi soir par une veillée aux bougies, à l'heure (23H35 locales, 19H35 GMT) à laquelle avait commencé l'offensive géorgienne sur la ville il y a tout juste un an.


Les bougies étaient disposées sur des douilles d'obus vidées placées autour de la fontaine de la place centrale. Des images d'archives de la guerre dans lesquelles revenaient fréquemment le président géorgien Mikheïl Saakachvili, des maisons détruites ou des vieilles femmes en larmes étaient diffusées sans son sur grand écran, tandis que des musiciens jouaient des mélodies mélancoliques.

 

"L'objectif de l'opération (géorgienne) était la destruction et l'exil du peuple sud-ossète", a ensuite lancé de la scène le président d'Ossétie Edouard Kokoïty devant plusieurs centaines de personnes recueillies, certaines visiblement très émues.

Les cérémonies, qui doivent durer jusqu'à dimanche, se sont poursuivies samedi matin avec l'inauguration, dans une maison du centre ville dont il ne reste que les murs, d'un "musée du génocide" par le président Kokoïty.

Y étaient exposés des photos du conflit (personnes blessées, qui pleurent, bâtiments détruits), des objets familiers brisés lors des bombardements, des dessins et peintures anti-Géorgie ou pro-Ossétie et pro-Russie.

Bien que le conflit ait démarré dans la nuit précédente, les autorités ossètes ont fait du 8 août 2008 la principale journée de commémoration de ces événements. En Géorgie, l'essentiel des célébrations liées à la guerre avait eu lieu vendredi 7 août.
 

Première publication : 08/08/2009

COMMENTAIRE(S)