Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Justice : Oscar Pistorius condamné à cinq ans de prison

    En savoir plus

  • Confusion autour de la tenue du procès de Simone Gbagbo mercredi

    En savoir plus

  • Un présumé terroriste canadien abattu après avoir fauché deux militaires

    En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Kobané résiste à l'EI, le Premier ministre irakien se rend à Téhéran

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Ligue des Champions : à Nicosie, le PSG veut consolider sa première place

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

Afrique

Hillary Clinton poursuit sa tournée africaine et se rend en Angola

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/08/2009

Hillary Clinton se rend dimanche en Angola, pays d'où provient 7 % du pétrole importé aux États-Unis. La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption sont les thèmes principaux de la tournée de la secrétaire d'État américaine.

AFP - La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, se rend ce dimanche en Angola pour tenter de renforcer les liens entre Washington et ce pays producteur de pétrole considéré comme une puissance économique émergente du continent africain.

Les Etats-Unis importent 7% de leur pétrole d'Angola, qui concurrence le Nigeria pour le rang de premier producteur africain. Ils y ont investi des milliards de dollars ces dernières années via les groupes Chevron <CVX.N> et Exxon Mobil <XOM.N>.

Les sociétés américaines espèrent que la visite de Hillary Clinton leur permettra d'accroître leurs parts de marché dans le pays, où elles font face à l'influence grandissante de la Chine.

Pour les experts du continent africain, la secrétaire d'Etat américaine aura pour objectif prioritaire d'améliorer les relations de Washington avec les autorités de Luanda, mises à mal sous l'administration de George Bush.

"(Les Angolais) se sont liés avec les Chinois et les Etats-Unis ne leur ont plus prêté attention", souligne Stephen Morrison du Centre pour les études stratégiques et internationales, un groupe d'experts basé à Washington.

Hillary Clinton abordera aussi la question de la sécurité alimentaire en exhortant les autorités angolaises à diversifier leurs activités économiques et à mettre notamment l'accent sur l'agriculture.

Washington considère l'agriculture comme un moyen d'extraire des millions de personnes de la pauvreté en Afrique. Dole Food et Chiquita Brand International <CQB.N> sont en discussions avec les autorités locales pour investir dans l'industrie de la banane.

Le parti d'opposition Unita, que Washington a soutenu financièrement contre le gouvernement lors de la guerre civile de 1975 à 2002, a pressé Clinton de ne pas oublier d'évoquer des questions comme la corruption, la démocratie et la lutte contre la pauvreté lors de sa rencontre, lundi, avec le président angolais Jose Eduardo dos Santos.

"Nous demandons à Clinton d'être honnête avec le gouvernement angolais et la vérité est qu'ici il y a très peu de transparence lorsqu'il s'agit de gérer les richesses du pétrole", a déclaré à Reuters Alcides Sakala, porte-parole de l'Unita.

La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption sont le thème principal de la tournée africaine de la secrétaire d'Etat, qui intervient trois semaines après la visite au Ghana de Barack Obama.

Le président américain avait appelé les pays d'Afrique à promouvoir la bonne governance et à mettre fin aux guerres qui dévastent de nombreuses régions du continent.
 

Première publication : 09/08/2009

COMMENTAIRE(S)