Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

Afrique

Hillary Clinton poursuit sa tournée africaine et se rend en Angola

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/08/2009

Hillary Clinton se rend dimanche en Angola, pays d'où provient 7 % du pétrole importé aux États-Unis. La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption sont les thèmes principaux de la tournée de la secrétaire d'État américaine.

AFP - La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, se rend ce dimanche en Angola pour tenter de renforcer les liens entre Washington et ce pays producteur de pétrole considéré comme une puissance économique émergente du continent africain.

Les Etats-Unis importent 7% de leur pétrole d'Angola, qui concurrence le Nigeria pour le rang de premier producteur africain. Ils y ont investi des milliards de dollars ces dernières années via les groupes Chevron <CVX.N> et Exxon Mobil <XOM.N>.

Les sociétés américaines espèrent que la visite de Hillary Clinton leur permettra d'accroître leurs parts de marché dans le pays, où elles font face à l'influence grandissante de la Chine.

Pour les experts du continent africain, la secrétaire d'Etat américaine aura pour objectif prioritaire d'améliorer les relations de Washington avec les autorités de Luanda, mises à mal sous l'administration de George Bush.

"(Les Angolais) se sont liés avec les Chinois et les Etats-Unis ne leur ont plus prêté attention", souligne Stephen Morrison du Centre pour les études stratégiques et internationales, un groupe d'experts basé à Washington.

Hillary Clinton abordera aussi la question de la sécurité alimentaire en exhortant les autorités angolaises à diversifier leurs activités économiques et à mettre notamment l'accent sur l'agriculture.

Washington considère l'agriculture comme un moyen d'extraire des millions de personnes de la pauvreté en Afrique. Dole Food et Chiquita Brand International <CQB.N> sont en discussions avec les autorités locales pour investir dans l'industrie de la banane.

Le parti d'opposition Unita, que Washington a soutenu financièrement contre le gouvernement lors de la guerre civile de 1975 à 2002, a pressé Clinton de ne pas oublier d'évoquer des questions comme la corruption, la démocratie et la lutte contre la pauvreté lors de sa rencontre, lundi, avec le président angolais Jose Eduardo dos Santos.

"Nous demandons à Clinton d'être honnête avec le gouvernement angolais et la vérité est qu'ici il y a très peu de transparence lorsqu'il s'agit de gérer les richesses du pétrole", a déclaré à Reuters Alcides Sakala, porte-parole de l'Unita.

La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption sont le thème principal de la tournée africaine de la secrétaire d'Etat, qui intervient trois semaines après la visite au Ghana de Barack Obama.

Le président américain avait appelé les pays d'Afrique à promouvoir la bonne governance et à mettre fin aux guerres qui dévastent de nombreuses régions du continent.
 

Première publication : 09/08/2009

COMMENTAIRE(S)