Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales: un humour déplacé ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

FOCUS

Royaume Uni : les communautés musulmanes sont-elles bien intégrées ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : faut-il sanctionner les prostituées ou leurs clients?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Palestine s'apprête à adhérer à la CPI

En savoir plus

BILLET RETOUR

Un vent de liberté souffle sur le Koweït

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Agriculture : faire face à l'élevage intensif

En savoir plus

Economie

L'économie française donne des signes de stabilisation

Texte par Dépêche

Dernière modification : 10/08/2009

Pour le deuxième mois consécutif, en juin, la production industrielle française a légèrement progressé, avec une augmentation de 0,3 %. En outre, la Banque de France table sur une stabilisation du PIB au troisième trimestre.

REUTERS - La production industrielle de la France a de nouveau augmenté au mois de juin et l'activité dans le secteur est restée favorablement orientée en juillet, selon des statistiques publiées lundi.

 

La production a progressé de 0,3% en juin par rapport à mai, selon les données de l'Insee, un chiffre meilleur qu'attendu puisque 23 économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une stabilité.
 

La hausse de mai, qui faisait suite à huit mois consécutifs de baisse, a en outre été révisée à 2,8% au lieu de 2,6% annoncé en première estimation il y a un mois.

 

La production manufacturière, c'est-à-dire hors énergie mais avec l'agroalimentaire inclus, a progressé de 0,4% après son rebond de mai confirmé à 2,4%. Sur l'ensemble du deuxième trimestre, la production industrielle a baissé de 0,8% par rapport aux trois premiers mois de l'année alors que la production manufacturière s'est redressée de 0,2%.
 

Au premier trimestre, la production industrielle avait chuté de 7,3%.

 

"Ces chiffres confirment la convalescence de l'industrie française mais cela reste à pas de sénateur", juge Marc Touati, économiste chez Global Equities.
 

Sur un an, la production industrielle a encore baissé de 12,8% en juin, et son recul sur l'ensemble du deuxième trimestre est de 15% par rapport à la même période de 2008.

 

"On avait atteint un plus bas de 18,9% en avril en glissement annuel, on s'améliore donc mais de façon très progressive," ajoute Marc Touati.
 

La récession s'attenue
 

Dans son enquête mensuelle de conjoncture publiée lundi, la Banque de France fait état d'une poursuite de l'amélioration dans l'industrie en juillet. Son indicateur du climat des affaires a encore gagné trois points, à 87, son meilleur niveau depuis août 2008, mais loin encore de sa moyenne de longue période (100).

 

"Les prévisions font état d'une très légère hausse de l'activité grâce à des évolutions favorables attendues dans l'automobile, les biens de consommation et l'agroalimentaire", explique la BdF.

 

Les chiffres de la production industrielle confirment l'atténuation de la récession au deuxième trimestre. Les économistes interrogés par Reuters prévoient en moyenne un recul de 0,3% du PIB, après des contractions de 1,2% au premier trimestre 2009 et de 1,4% au quatrième trimestre 2008.
 

L'Insee communiquera jeudi sa première estimation du PIB pour la période avril-juin.

 

La Banque de France prévoit une contraction de 0,4% sur ces trois mois et s'attend ensuite à une stabilité au troisième trimestre.

 

Le PIB français diminue de trimestre en trimestre depuis le deuxième trimestre 2008.

Première publication : 10/08/2009

COMMENTAIRE(S)