Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Amériques

Ottawa, Washington et Mexico unis sur la question hondurienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2009

À l'issue du sommet des dirigeants d'Amérique du Nord, le Canada, le Mexique et les États-Unis ont déclaré leur volonté de rétablir "l'ordre démocratique" au Honduras, où Manuel Zelaya a été renversé par un coup d'État, le 28 juin.

AFP - Le sommet des dirigeants des Etats-Unis, du Canada et du Mexique s'est conclu lundi sur une volonté commune de lutter contre le trafic de drogue et la grippe porcine, et de rétablir au Honduras le président destitué Manuel Zelaya.
   
"Le président Zelaya demeure le président démocratiquement élu et, par égard pour le peuple du Honduras, l'ordre démocratique et constitutionnel doit être rétabli", a déclaré M. Obama dans une conférence de presse conjointe à l'issue du sommet, soulignant que les Etats-Unis, le Mexique et le Canada "sont unis" dans cette résolution.
   
Le communiqué commun des trois partenaires du sommet, les présidents Obama et Felipe Calderon et le Premier ministre canadien Stephen Harper, souligne cette volonté de "rétablir une gouvernance démocratique au Honduras".
   
M. Zelaya a été renversé le 28 juin dans un coup d'Etat par Roberto Micheletti, chef du gouvernement de facto installé depuis à Tegucigalpa.
   
M. Obama soutient depuis que M. Zelaya est "le président légitime". Mais selon M. Zelaya et ses alliés de la gauche latino-américaine, à commencer par le président vénézuélien Hugo Chavez, le coup d'Etat a été encouragé par des "faucons" proches de l'ancienne administration américaine.
   
S'agissant du trafic de drogue, les trois pays vont renforcer leur coopération contre "les réseaux criminels transfrontaliers", affirme le communiqué commun. La lutte contre les cartels mexicains "ne peut se limiter à l'Amérique du nord" et suppose "une coopération et une coordination accrue avec (les) voisins d'Amérique centrale et des Caraïbes", souligne le texte.
   
Les Etats-Unis, le Mexique et le Canada sont encore convenus de lutter ensemble "en tant que région" contre le changement climatique et de poursuivre "une collaboration étroite face à la pandémie du virus A(H1N1)", en prévision d'une éventuelle nouvelle offensive de la grippe à la fin de cette année.
   
Leur "coopération trilatérale" a déjà été forte contre la grippe lors du printemps dernier, et ils veilleront à mettre en oeuvre "des stratégies efficaces, basées sur le meilleur apport scientifique disponible", selon le communiqué.
   
Même unanimité face à la conjoncture économique internationale, maintenant que des signes de reprise ont été signalés aux Etats-Unis: "la relance (...) est une priorité pour chacun de nous", ont-ils affirmé.
   
Ils comptent sur le prochain sommet du G20 qui réunira les principaux pays développés et émergents fin septembre à Pittsburgh (Pennsylvanie, est des Etats-Unis) pour "proposer des mesures mondiales efficaces face à la crise", notamment en "renforçant les institutions financières internationales".
   
Le prochain sommet nord-américain sera organisé au Canada en 2010, ont conclu les trois partenaires.
   
 

Première publication : 10/08/2009

COMMENTAIRE(S)