Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Quatre Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Asie - pacifique

Bangkok refuse d'extrader aux États-Unis le "Marchand de Mort"

Vidéo par Julien FANCIULLI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2009

Une cour de justice thaïlandaise a rejeté la demande d'extradition de Viktor Bout, trafiquant d'armes russe présumé surnommé le "Marchand de Mort", vers les États-Unis où, accusé de terrorisme, il risque la prison à vie.

AFP - La justice thaïlandaise a rejeté mardi la demande d'extradition de Viktor Bout, trafiquant d'armes russe présumé surnommé le "Marchand de Mort", vers les Etats-Unis où il est accusé de terrorisme et qui ont exprimé leur déception et leur surprise.

"La cour thaïlandaise a décidé de rejeter la demande", a déclaré le juge Jitakorn Patanasiri, à l'issue d'une décision plutôt inattendue qui intervient près d'un an et demain après son interpellation à Bangkok.

M. Bout, 42 ans, un ancien officier de l'armée de l'air soviétique reconverti dans les affaires, avait été arrêté le 6 mars 2008 dans un hôtel de Bangkok après avoir rencontré des agents américains qui l'avaient piégé en se faisant passer pour des responsables de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) cherchant à acheter des missiles et des lance-roquettes.

Les Etats-Unis sont "déçus et intrigués" du rejet de la demande d'extradition par la justice thaïlandaise, a réagi un diplomate américain à Bangkok.

A l'énoncé de la décision, le moustachu Viktor Bout a fait un signe de victoire. La cour lui a ordonné de rester en détention pendant 72 heures, le temps pour l'avocat général d'éventuellement interjeter appel de la décision.

La cour criminelle thaïlandaise "n'a pas autorité pour sanctionner des actions commises par des étrangers contre d'autres étrangers dans un autre pays", a déclaré le juge.

Pour justifier le rejet de la demande d'extradition, le juge a encore expliqué que les Farc avaient été placées sur une liste d'organisations terroristes par les Nations Unies et les Etats-Unis mais pas par la Thaïlande qui considère donc cette guérilla comme un mouvement politique.

"Le complot attribué à l'accusé relève d'un mouvement politique et de ce fait nous avons décidé de rejeter la demande", a ajouté le juge.

M. Bout ne s'est pas exprimé à l'issue de l'audience mais son épouse Alla s'est déclarée soulagée.

"J'étais inquiète mais désormais je suis heureuse", a-t-elle déclaré aux journalistes, en essuyant des larmes.

L'accusé, qui aurait inspiré le personnage joué par l'acteur américain Nicolas Cage dans le film "Lord of War" (2005), a été surnommé le "Marchand de Mort" en Occident en liaison avec les fournitures d'armes qu'on lui attribue depuis plus de quinze ans entre l'Afrique et l'Amérique du sud en passant par l'Afghanistan, les talibans et Al-Qaïda.

Depuis son arrestation, il est détenu dans une prison de haute sécurité de la banlieue est de Bangkok. En septembre 2008, une cour criminelle avait ouvert des audiences pour déterminer s'il existe suffisamment d'éléments pour extrader Viktor Bout vers les Etats-Unis. Des représentants russes ont suivi de près ce processus.

Première publication : 11/08/2009

COMMENTAIRE(S)