Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ebola : le pire est-il passé ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Netanyahou à Washington : une visite controversée

En savoir plus

SUR LE NET

La police de Los Angeles accusée d'avoir tué un sans-abri

En savoir plus

Moyen-Orient

Deux attentats meurtriers frappent un quartier chiite de Bagdad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 11/08/2009

Deux bombes dissimulées dans des voitures piégées ont explosé dans un quartier chiite de la capitale irakienne. Au moins huit personnes ont été tuées et une trentaine d'autres blessées, selon les autorités du pays.

AFP - Au moins huit personnes ont été tuées et trente autres blessées dans l'explosion de deux voitures piégées mardi soir dans un quartier en majorité chiite de l'est de Bagdad, a annoncé une source au sein du ministère de l'Intérieur.
   
La première explosion s'est produite près d'un café et la seconde à proximité d'un immeuble d'habitation. Les deux déflagrations sont intervenues à cinq minutes d'intervalle.
   
Dans un premier temps, la même source avait fait état de trois morts et dix blessés dans l'explosion simultanée de trois bombes sur un marché de Bagdad.
   
Par ailleurs, au moins 19 personnes dont un enfant ont été blessées mardi dans diverses attaques en Irak, ont indiqué des sources de sécurité.
   
A Bagdad, dans le quartier Chaab (nord-est), neuf personnes ont été touchées dans l'après-midi par l'explosion d'une voiture piégée sur un marché, selon une source au sein du ministère de l'Intérieur. Dans celui, déshérité, de Sadr City, quatre soldats ont été blessés par une bombe ayant visé leur patrouille, selon la police.
   
Dans le centre de Baqouba, à 60 km au nord-est de la capitale, c'est un garçon de six ans qui a été blessé par une bombe. Celle-ci visait la voiture dans laquelle l'enfant se trouvait, selon un responsable local de la sécurité. En outre, dans un autre attentat à quelques kilomètres au nord de la ville, deux soldats ont été blessés par une bombe, d'après la même source.
   
Enfin, à Saqlawiyah, à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad, trois policiers ont été blessés par une bombe qui a explosé au passage de leur convoi sur l'autoroute reliant Bagdad à la frontière jordanienne.
   
Lundi, plus de 50 personnes avaient été tuées et 269 blessées dans une vague d'attentats, soit la journée la plus sanglante depuis le retrait américain des villes et localités le 30 juin.
   
Deux camions piégés, garés à quelques centaines de mètres l'un de l'autre, avaient ravagé à une minute d'intervalle au petit matin le village de Khaznah, à 20 km à l'est de Mossoul (370 km au nord de Bagdad), faisant 28 morts et 155 blessés, selon un responsable du ministère de la Santé.
 

Première publication : 11/08/2009

COMMENTAIRE(S)