Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

    En savoir plus

  • Vidéo : destruction de la maison d'un membre du Hamas à Hébron

    En savoir plus

  • Montebourg : la France "ne peut plus se laisser faire" face à l'Allemagne

    En savoir plus

  • Trafic aérien interdit au-dessus du volcan Bardarbunga

    En savoir plus

  • À Kiev, Angela Merkel défend "l'intégrité territoriale" de l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Le Hamas signe la demande d’adhésion palestinienne à la CPI

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

Asie - pacifique

La condamnation de Suu Kyi déclenche une vague de protestations

Vidéo par Margaux CHOURAQUI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/08/2009

Après la nouvelle condamnation de l'opposante Aung San Suu Kyi, l'Union européenne a indiqué vouloir renforcer ses mesures restrictives envers Rangoun. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira, ce mardi, pour débattre du sujet.

AFP - Le Conseil de sécurité des Nations unies se réunira mardi pour débattre de la condamnation par la justice birmane de l'opposante Aung San Suu Kyi à 18 mois supplémentaires d'assignation à résidence, a annoncé une porte-parole de l'ONU.

Le Conseil de sécurité se réunira mardi à 15H00 (19H00 GMT), a indiqué la porte-parole, Marie Okabe. Sous couvert d'anonymat, un diplomate a indiqué que le Conseil de sécurité se réunissait à l'initiative de la France, un des cinq membres permanents du Conseil.

 


Plus tôt mardi, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon avait joint sa voix au tollé qu'a provoqué la condamnation de l'opposante birmane.

M. Ban a appelé la junte militaire birmane à libérer Aung San Suu Kyi de façon "immédiate et inconditionnelle et à la considérer sans tarder comme un acteur essentiel dans le processus de dialogue et de réconciliation" nationale, dans un communiqué.

Mme Suu Kyi, lauréate du prix Nobel de la Paix, a été condamnée mardi à 18 mois supplémentaires de résidence surveillée, pour avoir, selon ses juges, violé les termes de son assignation à résidence en hébergeant brièvement en mai un Américain qui s'était invité chez elle en nageant jusqu'à son domicile.
 

Première publication : 11/08/2009

COMMENTAIRE(S)