Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

Economie

General Motors vend ses voitures neuves sur eBay

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 12/08/2009

Le constructeur américain General Motors met sur le site d’enchères eBay 20 000 nouveaux modèles qui seront achetables uniquement en Californie. Avant d’étendre, peut-être, l’offre à tout le territoire américain en septembre.

Le nouveau General Motors veut passer par les nouveaux" médias. Le célèbre constructeur américain, qui sort à peine d’une procédure de faillite, a décidé de vendre ses voitures neuves sur eBay à partir de ce mardi. C’est la première fois qu’une marque automobile s’engage aussi loin dans cette voie. En effet, GM, comme Toyota ou Chrysler, était déjà passé par la vente aux enchères en ligne. Mais seulement pour les voitures d’occasion.
 

Pour autant, l’audace a ses limites. Dans un premier temps, General Motors et eBay lancent un site test qui s’adressera exclusivement aux habitants de Californie et ne proposera que 20 000 modèles neufs de 2008, 2009 et 2010. Mais les responsables de GM espèrent étendre l’offre à tous les Etats-Unis dès le mois de septembre.

 

Friand de nouvelles technologies
 

En réalité, les internautes qui feront leurs emplettes en ligne sur le site dédié auront un accès direct aux catalogues de 90% des concessionnaires californiens. Ils pourront soit acheter la voiture à un prix fixe, soit proposer un tarif inférieur qui devra être accepté ou non par le concessionnaire. La seule différence avec un achat classique est qu’ils n’auront pas à se déplacer pour conclure l’achat… Et qu’ils ne pourront pas non plus tester la voiture avant de payer. Un désavantage qui ne semble effrayer ni General Motors ni eBay, qui compte 84 millions d’utilisateurs dans le monde. Ce dernier rappelle que son espace "eBay motors" a permis de vendre 3 millions de voitures d’occasion sur les dix dernières années. "Plus de 80% des acheteurs se renseignent déjà en ligne sur les modèles disponibles", souligne à CNN Susan Doherty, directrice des marques Buicks, Pontiac et GMC.
 

La Californie est un marché capital pour le constructeur. Depuis plusieurs années, la marque y perd des clients et ses parts de marché s’établissent à seulement 13,5% dans ce qui est le plus riche des États américains. GM espère ainsi toucher une "population friande de nouvelles technologies" et redorer un peu le blason de ses modèles face à des constructeurs asiatiques très agressifs.
 

Si le pari de General Motors ne devrait pas "révolutionner" ses ventes, Jeremy Anwyl, responsable d’un site de conseil de vente de voiture, explique dans le New York Times "que ça ne pourra, au final, qu’être bénéfique à l’image de la marque".

Première publication : 11/08/2009

COMMENTAIRE(S)