Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dites 33 !

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Effrayer, semer la zizanie, recruter"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les soldats du califat ?

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

SCIENCES

Google va mettre une dose de "Caffeine" dans son moteur

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 12/08/2009

Le géant de l'Internet a mis en ligne une version test de son nouveau moteur de recherche, baptisé "Caffeine". Pas de révolution majeure en apparence mais une réponse du moteur historique à une concurrence de plus en plus accrue.

Google change Google. Une nouvelle mouture de son célèbre moteur de recherche, qui répond au nom de code de "Caffeine", est disponible en test public depuis le 11 mai. "Il s’agit de la plus importante mise à jour depuis 2006", assure sur son blog Matt Cutts, un ingénieur qui travaille sur le projet.
 

Pourtant, sur le site test, rien ne change… Du moins en apparence. Même interface, mêmes fonctionnalités, l’internaute n’est pas dépaysé pour un clic. Sur le blog officiel de Google , les premiers commentaires alternent entre les "très excité par cette nouvelle version" et les "je ne vois pas vraiment de grandes différences".
 

 

Le credo du géant de l’Internet semble en tout cas avoir été : on ne change pas une équipe qui gagne, on l’améliore. "La plupart des nouveautés seront sous le capot, ce qui veut dire que la plupart des utilisateurs ne sentiront pas le changement ", affirme Google dans son communiqué.
 

Un grand pas pour les excités du référencement
 

Avec 70% des parts de marché, comme le souligne le blog spécialisé Tech.Blorge, il est inutile de sortir un "Bing"  - nom du moteur de recherche concurrent de Microsoft - de son chapeau. De quoi s’agit-il alors ? De vitesse, du nombre de résultats et de hiérarchie sur la première page. Cette dernière évolution va se révéler particulièrement importante pour les excités du référencement et ceux qui vivent de leur site : avoir son lien en première page permet d’être une "cible bien plus alléchante pour les publicitaires", explique le blog SearchEngineWatch.

 

Cette année, les signes d’une concurrence sérieuse se sont multipliés. Après avoir lancé "Bing", Microsoft a conclu un partenariat avec Yahoo ! qui devrait lui permettre d’atteindre les 25% de parts de marché aux Etats-Unis. De son côté, le moteur de recherche de Twitter fait de l’ombre à Google dans un domaine crucial : la fraîcheur des résultats.

 

Le moteur historique pouvait difficilement faire comme si de rien n’était. Google souligne certes que ses équipes "travaillent depuis plusieurs mois" sur Caffeine, laissant entendre que le lancement de "Bing" ne l’a pas du tout influencé. Mais le choix du moment de l’annonce, quelques semaines après le partenariat Microsoft-Yahoo !, constitue une trop belle coïncidence pour être honnête.

Première publication : 12/08/2009

COMMENTAIRE(S)