Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : A Bambari, symbole de la division, le candidat Dologuele rencontre un chef de guerre

En savoir plus

POLITIQUE

Stéphane Rozès : "Le texte sur la réforme constitutionnelle est assez alambiqué pour recueillir l’adhésion de tous"

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Louis Bourlanges : "Le but de François Hollande est de déshabiller la gauche de la gauche"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Homeland, Irak année zéro" : retour à Bagdad

En savoir plus

FOCUS

Irlande : la renaissance du "Tigre celtique"

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Remaniement : à la recherche de l’équilibre politique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Ahani : "Nous sommes optimistes pour une ouverture, tout en respectant nos principes islamiques"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

La culture à l’épreuve de l’hyper-modernité

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Présidentielle américaine : la percée des outsiders

En savoir plus

Moyen-Orient

Abbas veut l'arrêt de la colonisation avant toute négociation avec Israël

Vidéo par Marc DE CHALVRON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2009

Après la première réunion de la nouvelle direction du Fatah, le président de l'Autorité palestinienne a déclaré que la reprise des négociations avec Israël, gelées depuis 8 mois, dépendrait "en premier lieu de l'arrêt de la colonisation".

AFP - Le président palestinien Mahmoud Abbas a exclu jeudi une reprise des négociations avec Israël sans l'arrêt de la colonisation et insisté sur le droit de son peuple à la "résistance légitime" contre l'occupation israélienne.
  
Parlant à l'issue de la première réunion de la nouvelle direction son parti, le Fatah, à Ramallah en Cisjordanie, M. Abbas a affirmé que les négociations avec Israël, gelées depuis décembre 2008 ne reprendraient que "sur la base des engagements pris par les parties (...) et en premier lieu l'arrêt de la colonisation sous toutes ses formes et sans exception à Jérusalem et dans le reste des territoires occupés".
  
"Notre peuple est attaché à l'option de la paix mais se réserve le droit de recourir à la résistance légitime, garantie par le droit international, contre l'occupation et la colonisation et pour atteindre ses objectifs que sont la liberté, l'indépendance et la création de son Etat", a-t-il ajouté.
  

Première publication : 13/08/2009

COMMENTAIRE(S)