Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l’est ukrainien

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Bagdad accuse les forces kurdes de la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

EUROPE

À Pristina, Rasmussen prône la réduction du contingent de l'Otan

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2009

En visite officielle au Kosovo, le nouveau secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a évoqué la réduction annoncée de la Kfor, la force de sécurité de l'Alliance déployée sur le territoire depuis 1999.

AFP - Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, s'est rendu jeudi en première visite officielle au Kosovo depuis sa nomination à la tête de l'Alliance début août pour discuter de la réduction annoncée de sa force sur ce territoire, a constaté un correspondant de l'AFP.

Cette visite intervient alors que l'Alliance nord-atlantique a donné en juin son feu vert à une diminution progressive de la Kfor jugeant que la situation sur ce territoire s'était améliorée.

"Je voudrais souligner que cette décision ne reflète que l'amélioration de la situation dans le domaine de la sécurité au Kosovo et je voudrais souligner qu'elle est conditionnée", a déclaré M. Rasmussen aux journalistes après sa réunion avec le président et le Premier ministre kosovars, Fatmir Sejdiu et Hashim Thaci.

"Cela veut dire que la réduction se fera en fonction de l'amélioration continue de la situation sécuritaire" au Kosovo, a-t-il ajouté en soulignant que l'Otan ne ferait rien qui aurait "un impact négatif sur la sécurité au Kosovo".

La Kfor, forte actuellement de quelque 14.000 hommes, a été déployée au Kosovo en 1999, suite au bombardement de l'Alliance qui visait à faire cesser la répression des forces serbes contre la guérilla indépendantiste albanaise.

Lors de sa prise de fonction le 4 août, M. Rasmussen a annoncé qu'il espérait transformer la force au Kosovo en "une petite force de réaction" qui pourrait se retirer de ce territoire dans un "avenir prévisible".

"Le fait que j'ai décidé de venir au Kosovo quelques jours seulement depuis ma prise de fonction reflète clairement que je ferai du Kosovo une haute priorité dans mon travail de secrétaire général de l'Otan", a-t-il déclaré.

Les leaders kosovars albanais ont proclamé le 17 février 2008 l'indépendance de ce territoire qui a depuis été reconnue par 62 pays, dont les Etats-Unis et 22 des 27 membres de l'Union européenne.

La Serbie s'y oppose farouchement en considérant le Kosovo comme sa province méridionale.

"Nous resterons engagés à assurer la sécurité au Kosovo et je peux confirmer qu'en parallèle nous continuerons à aider les autorités kosovares à continuer le développement de la Force de sécurité kosovare", a indiqué M. Rasmussen.

La Force de sécurité kosovare est opérationnelle depuis janvier et devrait grandir en une force civile de 2.500 membres aidant dans les situations d'urgence.
is (1.368).

Première publication : 13/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)