Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

Economie

Le FMI débloque 283 milliards de dollars de réserves internationales

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2009

Soucieux de renflouer les réserves internationales, le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé la distribution de 283 milliards de dollars de droits de tirage spéciaux (DTS), l'instrument monétaire utilisé par l'institution financière.

AFP - Le Fonds monétaire international a annoncé jeudi qu'il allait distribuer fin août et début septembre 283 milliards de dollars de Droits de tirage spéciaux (DTS), son unité de compte, à l'ensemble de ses membres, qui pourront s'en servir comme réserves internationales.

Le Conseil d'administration du Fonds a approuvé la distribution de 250 milliards de dollars DTS, qui avait été proposée le 17 juillet par la direction de l'organisation internationale, indique le FMI dans un communiqué.

Le principe de cette opération avait fait l'objet d'un accord entre les pays riches et émergents du G20 lors de leur sommet à Londres en avril.

La distribution, qui aura lieu le 28 août, consiste, dans les faits, à créer de la monnaie, sans qu'il y ait redistribution physique d'argent d'un pays vers un autre.

Elle bénéficiera aux 186 Etats ou territoires membres de l'organisation multinationale et permettra à ceux qui ont adhéré au Fonds après 1981 de recevoir pour la première fois de ces instruments monétaires.

La distribution devant être effectuée en fonction de la quote-part de chaque Etat membre du FMI, qui dépend elle-même "globalement de leur taille relative dans l'économie mondiale", les pays riches seront les premiers bénéficiaires de la mesure.

Mais le Fonds insiste sur fait que "près de 100 milliards de dollars" iront aux pays émergents et pauvres, dont 18 milliards aux seuls pays pauvres.

En plus de cette attribution "générale" de DTS, un autre opération de distribution, "spéciale", de 33 milliards de dollars aura lieu le 9 septembre.

Prévue par le quatrième amendement du FMI proposé en 1997, cette allocation est rendue possible par l'entrée en vigueur de ce texte après sa ratification par les Etats-Unis (premier actionnaire du Fonds), indique le FMI.

Le but de cet amendement était justement de corriger le fait que les membres ayant adhéré au Fonds après 1981 n'ont jamais reçu de DTS.

Première publication : 13/08/2009

COMMENTAIRE(S)