Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Liban : le "coup de com" de Marine Le Pen sur le voile ?

En savoir plus

POLITIQUE

Yannick Jadot : "Des responsables du PS veulent piéger Benoît Hamon"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Yannick Jadot : "Theresa May est du côté obscure de l'Europe"

En savoir plus

FOCUS

Crise migratoire en Europe : la formation des garde-côtes libyens est-elle suffisante?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rachida Brakni, combattante culturelle

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Irak : dans le piège de Mossoul

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Paris et l'Île-de-France ont perdu 1,5 million de touristes en 2016

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Après le PSG, la magie de Monaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen au Liban : en quête de stature internationale

En savoir plus

EUROPE

L'Arctic Sea, cargo disparu, aurait été détourné par des pirates

Vidéo par FRANCE 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2009

L'affréteur du cargo porté disparu depuis deux semaines pense que le navire a probablement "été piraté". L'Arctic Sea, qui ralliait l'Algérie depuis le Finlande, aurait été attaqué le 24 juillet dans les eaux territoriales suédoises.

REUTERS - L'Arctic Sea, un cargo battant pavillon maltais porté disparu depuis près de deux semaines dans l'océan Atlantique, a probablement fait l'objet d'un acte de piraterie, a estimé jeudi l'affrêteur du navire.
 

"Mon sentiment est qu'il est probable que le navire ait été piraté", a déclaré Victor Matveïev, directeur de la compagnie finlandaise Solchart.
 
L'Artic Sea, qui transportait du bois de Finlande en Algérie, a eu un dernier contact radio avec les autorités maritimes le 28 juillet avant de franchir le pas de Calais, entre la France et la Grande-Bretagne.
 
Le vraquier, dont les quinze membres d'équipage sont des Russes, auraient, selon les autorités maritimes maltaises, été attaqué le 24 juillet dans les eaux territoriales suédoises par des hommes se présentant comme des policiers.
 
"Les membres de l'équipage auraient été agressés, ligotés, bâillonnés, ils auraient eu les yeux bandés et certains auraient même été sérieusement blessés", dit-on à Malte avec prudence.
 
Les autorités suédoises ont pour leur part affirmé qu'aucun de leurs services n'avait été engagé dans une telle opération.
 
L'Arctic Sea avait appareillé du port finlandais de Pietarsaari avec sa cargaison de bois. Il était attendu le 4 août dans le port algérien de Bejaïa.
 
Il a été localisé pour la dernière fois par le système de détection maritime AisLive au large de Brest, en Bretagne, le 30 juillet, mais d'autres informations non vérifiées font état d'un contact plus récent au large du Portugal.

Première publication : 13/08/2009

COMMENTAIRE(S)