Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des opérateurs indépendants au secours des campagnes

En savoir plus

SUR LE NET

L'ONU dresse l'inventaire des sites détruits en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

MODE

La mode 2014 marquée par une prise de conscience des créateurs

En savoir plus

SUR LE NET

Les campagnes virales des marques pour Noël

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

EUROPE

L'Arctic Sea, cargo disparu, aurait été détourné par des pirates

Vidéo par FRANCE 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2009

L'affréteur du cargo porté disparu depuis deux semaines pense que le navire a probablement "été piraté". L'Arctic Sea, qui ralliait l'Algérie depuis le Finlande, aurait été attaqué le 24 juillet dans les eaux territoriales suédoises.

REUTERS - L'Arctic Sea, un cargo battant pavillon maltais porté disparu depuis près de deux semaines dans l'océan Atlantique, a probablement fait l'objet d'un acte de piraterie, a estimé jeudi l'affrêteur du navire.
 

"Mon sentiment est qu'il est probable que le navire ait été piraté", a déclaré Victor Matveïev, directeur de la compagnie finlandaise Solchart.
 
L'Artic Sea, qui transportait du bois de Finlande en Algérie, a eu un dernier contact radio avec les autorités maritimes le 28 juillet avant de franchir le pas de Calais, entre la France et la Grande-Bretagne.
 
Le vraquier, dont les quinze membres d'équipage sont des Russes, auraient, selon les autorités maritimes maltaises, été attaqué le 24 juillet dans les eaux territoriales suédoises par des hommes se présentant comme des policiers.
 
"Les membres de l'équipage auraient été agressés, ligotés, bâillonnés, ils auraient eu les yeux bandés et certains auraient même été sérieusement blessés", dit-on à Malte avec prudence.
 
Les autorités suédoises ont pour leur part affirmé qu'aucun de leurs services n'avait été engagé dans une telle opération.
 
L'Arctic Sea avait appareillé du port finlandais de Pietarsaari avec sa cargaison de bois. Il était attendu le 4 août dans le port algérien de Bejaïa.
 
Il a été localisé pour la dernière fois par le système de détection maritime AisLive au large de Brest, en Bretagne, le 30 juillet, mais d'autres informations non vérifiées font état d'un contact plus récent au large du Portugal.

Première publication : 13/08/2009

COMMENTAIRE(S)