Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

FRANCE

L'écran d'un iPhone éclate et blesse un jeune homme à l'œil

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 13/08/2009

Un habitant d'Aix-en-Provence de 18 ans a été atteint à l'œil par l'éclatement de l'écran d'un téléphone iPhone. La mère de la victime envisage de porter plainte contre Apple. Plus de 1,3 million d'iPhone ont été vendus en France.

"Apple: les ventes explosent… les produits aussi", titrait mardi dernier le quotidien La Provence, qui relate qu’un jeune homme d’Aix-en-Provence assure avoir reçu un microscopique éclat de verre dans l’œil suite à l’explosion d’un iPhone, le 7 août.

Romain, 18 ans, a expliqué au journal que l’écran de l’Iphone de sa petite amie a commencé à crépiter, émettant une odeur de friture, avant de se fissurer sans raison apparente et de "projeter en l'air" des petits morceaux de l'écran cassé. "Je l’avais à 30 cm de mon visage quand j’ai senti comme un grain de sable dans l’œil. Ça ne pouvait pas être autre chose qu’un bout de verre", a déclaré le jeune homme.

Sa mère, Marie-Dominique Koleda, a affirmé à l’AFP que Romain ne présentait pas de blessures sérieuses mais qu’elle envisageait de porter plainte. "Aujourd'hui, je me demande quoi faire des iPhone que nous avons à la maison", a déclaré Marie-Dominique Kolega, précisant que son autre fils de 12 ans et elle-même en possédaient des exemplaires protégés par "des coques en plexiglas".

 

FRANCE 24 n'a pas réussi à joindre Apple qui n'a d'autre part pas souhaité faire de commentaires sur cet incident à l'AFP et à Reuters.

 

Joint par La Provence, l'assistance technique d'Apple émet toutefois un discours moins tranché : "Certains clients nous ont déjà parlé de batteries qui pouvaient chauffer sur les modèles 3GS. La plupart du temps, on remplace le produit. Mais nous n'avons jamais entendu parler d'un iPhone qui ait explosé." La société évoque la possibilité d'un "cas isolé."

 

Incidents en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis et au Japon

Ce n’est pas la première fois que des produits phares d’Apple sont pointés du doigt pour ce type d’incident. La semaine dernière, un père de famille anglais, Ken Stanborough, a décrit comment il a dû jeter l’iPod de sa fille de 11 ans quelques secondes avant l’explosion de l’appareil. "L’appareil a commencé à siffler. Je l’avais en main, je sentais qu’il devenait de plus en plus chaud et j’ai eu l’impression de voir de la fumée", a déclaré au Times l’homme de 47 ans originaire de Liverpool. L’iPod aurait été projeté à plus de "3 mètres dans les airs" au moment de l’explosion.

Ken Stanborough assure avoir contacté Apple, qui lui aurait offert en retour de le rembourser, tout en niant toute responsabilité dans l’incident.

Plusieurs autres cas ont été signalés aux Etats-Unis, au Japon, et en Grande-Bretagne au cours des dernières semaines mais la firme à la pomme se refuse, pour l’heure, à tout commentaire.

Première publication : 13/08/2009

COMMENTAIRE(S)