Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

EUROPE

Onze morts dans l'attaque d'un poste de police au Daguestan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2009

Un commando a ouvert le feu, jeudi soir, sur un poste de police de Bouïnaksk, puis sur un sauna voisin, tuant 11 personnes, dont quatre officiers. Deux policiers de Makhatchkala, la capitale du Daguestan, ont été blessés dans une autre attaque.

AFP - Onze personnes, dont quatre policiers, ont été tuées jeudi dans l'attaque menée par des inconnus armés contre un poste de police au Daguestan, dans le Caucase russe, a indiqué un responsable de la police.

Un bilan précédent faisait état de six morts, dont quatre policiers.

A la suite de cette attaque contre un poste de police et un sauna dans la ville de Bouïnaksk, "onze personnes ont été tuées, parmi lesquelles quatre policiers et sept employés du sauna", a indiqué l'agence RIA Novosti citant un responsable de la police.

Auparavant, un porte-parole de la police cité par Interfax avait précisé que les assaillants s'étaient enfuis après avoir ouvert le feu sur le poste de police et le sauna, situé à proximité.

Par ailleurs, à Makhatchkala, capitale de la république du Daguestan, deux policiers ont été blessés jeudi par un tireur inconnu, selon la police.

Jeudi également, un engin explosif a été découvert près d'une ligne de chemins de fer près de Makhatchkala, contraignant la police à interrompre la circulation sur la voie, a ajouté RIA Novosti.

Le Daguestan, comme d'autres républiques du Caucase, est miné par une rébellion armée et les attaques ou explosions visant les forces de l'ordre y sont quasi-quotidiennes.

Première publication : 13/08/2009

COMMENTAIRE(S)