Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

EUROPE

Onze morts dans l'attaque d'un poste de police au Daguestan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/08/2009

Un commando a ouvert le feu, jeudi soir, sur un poste de police de Bouïnaksk, puis sur un sauna voisin, tuant 11 personnes, dont quatre officiers. Deux policiers de Makhatchkala, la capitale du Daguestan, ont été blessés dans une autre attaque.

AFP - Onze personnes, dont quatre policiers, ont été tuées jeudi dans l'attaque menée par des inconnus armés contre un poste de police au Daguestan, dans le Caucase russe, a indiqué un responsable de la police.

Un bilan précédent faisait état de six morts, dont quatre policiers.

A la suite de cette attaque contre un poste de police et un sauna dans la ville de Bouïnaksk, "onze personnes ont été tuées, parmi lesquelles quatre policiers et sept employés du sauna", a indiqué l'agence RIA Novosti citant un responsable de la police.

Auparavant, un porte-parole de la police cité par Interfax avait précisé que les assaillants s'étaient enfuis après avoir ouvert le feu sur le poste de police et le sauna, situé à proximité.

Par ailleurs, à Makhatchkala, capitale de la république du Daguestan, deux policiers ont été blessés jeudi par un tireur inconnu, selon la police.

Jeudi également, un engin explosif a été découvert près d'une ligne de chemins de fer près de Makhatchkala, contraignant la police à interrompre la circulation sur la voie, a ajouté RIA Novosti.

Le Daguestan, comme d'autres républiques du Caucase, est miné par une rébellion armée et les attaques ou explosions visant les forces de l'ordre y sont quasi-quotidiennes.

Première publication : 13/08/2009

COMMENTAIRE(S)