Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Amériques

L'ambassadrice du Honduras sommée de démissionner

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/08/2009

L'Argentine a sommé, jeudi, Carmen Eleonora Ortez Williams de quitter son poste, "à la demande du président constitutionnel du Honduras, Manuel Zelaya [photo]". Elle est accusée de soutien au coup d'État dont son pays a été victime, en juin.

AFP - L'Argentine a sommé l'ambassadrice du Honduras, Carmen Eleonora Ortez Williams, de quitter son poste à Buenos Aires en raison du soutien qu'elle a apporté au coup d'Etat dans son propre pays, a annoncé jeudi le ministère argentin des Affaires étrangères.

"Le ministère argentin des Affaires étrangères a exigé que l'ambassadrice du Honduras, Carmen Eleonora Ortez Williams, cesse ses fonctions en raison du soutien public qu'elle a apporté au gouvernement de facto de Roberto Micheletti", selon un communiqué.

"La relation diplomatique entre l'Argentine et le Honduras passera par le biais de l'ambassade du Honduras aux Etats-Unis", a précisé le ministère en soulignant que sa décision avait été prise "à la demande du président constitutionnel du Honduras, Manuel Zelaya".

L'Argentine avait annulé la veille une invitation lancée à l'armée du Honduras pour participer à une conférence régionale des armées américaines, qui doit avoir lieu à Buenos Aires au mois d'octobre.
 

Première publication : 14/08/2009

COMMENTAIRE(S)