Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Volkswagen : sortie de route pour le patriarche Ferdinand Piëch

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France peut-elle faire pression pour éviter l'exécution de Serge Atlaoui ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée : l'absence de stratégie en Europe mise en cause

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide des Arméniens : déni et mémoire se côtoient cent ans après

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

Amériques

L'ambassadrice du Honduras sommée de démissionner

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/08/2009

L'Argentine a sommé, jeudi, Carmen Eleonora Ortez Williams de quitter son poste, "à la demande du président constitutionnel du Honduras, Manuel Zelaya [photo]". Elle est accusée de soutien au coup d'État dont son pays a été victime, en juin.

AFP - L'Argentine a sommé l'ambassadrice du Honduras, Carmen Eleonora Ortez Williams, de quitter son poste à Buenos Aires en raison du soutien qu'elle a apporté au coup d'Etat dans son propre pays, a annoncé jeudi le ministère argentin des Affaires étrangères.

"Le ministère argentin des Affaires étrangères a exigé que l'ambassadrice du Honduras, Carmen Eleonora Ortez Williams, cesse ses fonctions en raison du soutien public qu'elle a apporté au gouvernement de facto de Roberto Micheletti", selon un communiqué.

"La relation diplomatique entre l'Argentine et le Honduras passera par le biais de l'ambassade du Honduras aux Etats-Unis", a précisé le ministère en soulignant que sa décision avait été prise "à la demande du président constitutionnel du Honduras, Manuel Zelaya".

L'Argentine avait annulé la veille une invitation lancée à l'armée du Honduras pour participer à une conférence régionale des armées américaines, qui doit avoir lieu à Buenos Aires au mois d'octobre.
 

Première publication : 14/08/2009

COMMENTAIRE(S)