Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'Irlande prête à dire "Oui" au mariage gay ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crise au Burundi : Explosion de grenades à Bujumbura

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les 1001 vies d'Abderrahmane Sissako

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Organisation de l'État Islamique, Ramadi, Palmyre, les jihadistes consolident leur position

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La croissance verte : une chance pour les entreprises ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les coulisses de la gastronomie française

En savoir plus

#ActuElles

Les Méditerranéennes en mouvement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Huppert, Gérard Depardieu et "Le Petit Prince" sur la Croisette!

En savoir plus

FOCUS

Les Irlandais aux urnes pour l'ouverture du mariage aux homosexuels

En savoir plus

Afrique

Le cargo "Arctic Sea" aurait été repéré au large du Cap-Vert

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/08/2009

Porté disparu dans l'océan Atlantique depuis deux semaines, le cargo "Arctic Sea" a été retrouvé à environ 700 kilomètres d'une des îles du Cap-Vert, selon les gardes-côtes de l'archipel.

AFP - Le cargo Arctic Sea, mystérieusement disparu depuis fin juillet, se trouve à quelque 400 milles marins d'une île du Cap-Vert, a annoncé à l'AFP une source militaire au sein des garde-côtes de l'archipel.
   
"Le navire Arctic Sea se trouve à quelque 400 milles marins d'une des îles du Cap-Vert, donc, pour le moment, hors des eaux territoriales du Cap-Vert", a déclaré cette source, sous couvert d'anonymat, sans vouloir préciser de quelle île il s'agissait.
   
L'archipel du Cap-Vert est situé dans l'océan Atlantique à environ 450 km des côtes du Sénégal.
   
"La garde-côtière du Cap-Vert est en contact avec des agences et organismes internationaux qui l'informent, à tout moment, de l'évolution de l'avance du bateau", a-t-on ajouté de même source militaire, jointe par le correspondant de l'AFP à Praia.
   
Le vraquier Arctic Sea, doté d'un équipage russe et transportant une cargaison de bois finlandais évaluée à plus d'un million d'euros, avait contacté le 28 juillet les garde-côtes de Douvres, dans le sud de l'Angleterre, et était attendu à Béjaïa, en Algérie, le 4 août.
   
Interpol, l'organisme international de coopération policière, a prévenu les Britanniques que le cargo avait été abordé le 24 juillet par des hommes masqués dans les eaux suédoises, en mer Baltique. Ces hommes seraient restés à bord une douzaine d'heures.

Première publication : 14/08/2009

COMMENTAIRE(S)