Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Afrique

Le cargo "Arctic Sea" aurait été repéré au large du Cap-Vert

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/08/2009

Porté disparu dans l'océan Atlantique depuis deux semaines, le cargo "Arctic Sea" a été retrouvé à environ 700 kilomètres d'une des îles du Cap-Vert, selon les gardes-côtes de l'archipel.

AFP - Le cargo Arctic Sea, mystérieusement disparu depuis fin juillet, se trouve à quelque 400 milles marins d'une île du Cap-Vert, a annoncé à l'AFP une source militaire au sein des garde-côtes de l'archipel.
   
"Le navire Arctic Sea se trouve à quelque 400 milles marins d'une des îles du Cap-Vert, donc, pour le moment, hors des eaux territoriales du Cap-Vert", a déclaré cette source, sous couvert d'anonymat, sans vouloir préciser de quelle île il s'agissait.
   
L'archipel du Cap-Vert est situé dans l'océan Atlantique à environ 450 km des côtes du Sénégal.
   
"La garde-côtière du Cap-Vert est en contact avec des agences et organismes internationaux qui l'informent, à tout moment, de l'évolution de l'avance du bateau", a-t-on ajouté de même source militaire, jointe par le correspondant de l'AFP à Praia.
   
Le vraquier Arctic Sea, doté d'un équipage russe et transportant une cargaison de bois finlandais évaluée à plus d'un million d'euros, avait contacté le 28 juillet les garde-côtes de Douvres, dans le sud de l'Angleterre, et était attendu à Béjaïa, en Algérie, le 4 août.
   
Interpol, l'organisme international de coopération policière, a prévenu les Britanniques que le cargo avait été abordé le 24 juillet par des hommes masqués dans les eaux suédoises, en mer Baltique. Ces hommes seraient restés à bord une douzaine d'heures.

Première publication : 14/08/2009

COMMENTAIRE(S)