Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

FRANCE

Un préfet visé par une plainte pour injures raciales

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/08/2009

Le parquet de Créteil a ouvert une enquête pour "injures publiques à caractère racial" à l'encontre du préfet Paul Girot de Langlade. Ce dernier est accusé d'avoir insulté un agent de sûreté à l'aéroport d'Orly, le 31 juillet.

AFP - Le parquet de Créteil a ouvert vendredi une enquête pour "injures publiques à caractère racial" visant le préfet Paul Girot de Langlade, après le dépôt d'une plainte par une agent de sûreté de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), a-t-on appris de source judiciaire.
   
L'enquête a été confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne, selon la même source.
   
L'enquête vise des propos à caractère racial que le préfet Paul Girot de Langlade est soupçonné d'avoir tenus le 31 juillet vers 06H50 à l'aéroport d'Orly-Ouest, alors qu'il s'apprêtait à prendre l'avion.
   
L'alarme ayant retenti alors qu'il franchissait le portique de sécurité, une agent de sûreté de la société Securitas lui a demandé de vider ses poches. Le préfet aurait alors lancé le contenu de ses poches sur l'agent.
   
Une collègue de l'agent, d'origine antillaise, ayant ensuite demandé au passager de garder son calme, M. Girot de Langlade lui a répondu, selon les propos rapportés par la plaignante : "On est là où ? On se croirait en Afrique ici", arguant de sa qualité de préfet.
   
S'apercevant de l'incident, des membres de la hiérarchie et du personnel d'Aéroports de Paris se sont approchés. "De toutes façons, il n'y a que des Noirs ici", a alors ajouté le préfet devant ces témoins, dont une hôtesse de l'air d'Air France, a-t-on indiqué de source judiciaire.
   
L'agent de sûreté a déposé plainte le 4 août au commissariat de Corbeil-Essonnes (Essonne). Sa plainte a ensuite été transmise au parquet de Créteil.
   
Le préfet, qui était coordinateur local pour la Réunion des Etats généraux de l'Outremer, a été suspendu "immédiatement" de sa fonction de coordinateur, a précisé vendredi le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux, en ajoutant qu'il "ne (tolèrera) jamais que des propos racistes ou discriminants soient tenus dans notre pays, d'autant plus par un représentant de l'Etat, quel qu'il soit".
   
Paul Girot de Langlade avait été relaxé en appel en juin 2008 pour des propos assimilant les gens du voyage à des délinquants.
 

Première publication : 14/08/2009

COMMENTAIRE(S)