Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

Moyen-Orient

Une tente prend feu lors d'un mariage, 41 morts au moins

Vidéo par Achren ALLAHVERDIAN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/08/2009

Un incendie s'est déclaré dans une tente réservée aux femmes lors d'une cérémonie de mariage, à Jahra, au nord de la capitale de l'émirat. Au moins 41 personnes sont mortes, selon un bilan qui reste encore provisoire.

AFP - Quarante et une personnes ont péri dans la nuit de samedi à dimanche dans un incendie qui s'est déclaré dans une tente de mariage à Koweït, a déclaré le chef des sapeurs-pompiers, le général Jassem Mansouri.

"Le nombre de morts a atteint 41", a déclaré le responsable koweïtien à l'agence officielle Kuna, tandis que le ministre de la Santé, Hilal al-Sayer, a fait état de 76 blessés, dont certains atteints grièvement.

L'incendie s'est déclaré dans une tente réservée aux femmes lors d'une cérémonie de mariage dans la localité de Jahra, située au nord de la capitale Koweït, selon les autorités.

Les deux responsables ont laissé entendre qu'il pourrait y avoir plus de victimes, le général Mansouri parlant de "bilan provisoire" et le ministre de la Santé précisant que de nombreux blessés ont été admis dans les unités de soins intensifs de différents établissements hospitaliers du pays.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes du sinistre mais les autorités ont déjà indiqué que la plupart des victimes étaient tombées dans un mouvement de panique qui a eu lieu dans la tente une fois l'incendie déclaré.

De nombreux femmes et enfants figurent parmi les victimes, selon les mêmes sources.
 

Première publication : 16/08/2009

COMMENTAIRE(S)