Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Y a-t-il un pirate dans la voiture?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump accuse Google de rouler pour Hillary Clinton

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Soudan accusé d'attaques chimiques au Darfour

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la droite : semaine maudite pour Nicolas Sarkozy

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle américaine : avantage Hillary Clinton

En savoir plus

FOCUS

L’Afghanistan dans l’impasse politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Exposition "Hergé" : qui était le créateur de Tintin ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

Amériques

700 douaniers limogés dans le cadre d'un plan anticorruption

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/08/2009

Dans le cadre de son plan de lutte contre la corruption, le gouvernement mexicain a renvoyé 700 douaniers exerçant dans les aéroports. Plus de 1 400 agents devraient les remplacer, a annoncé le porte-parole des douanes.

REUTERS - Les autorités mexicaines ont limogé 700 douaniers d'aéroports et de postes-frontière dans le cadre d'un plan de lutte contre la corruption, a annoncé dimanche un porte-parole des douanes.
 
Une nouvelle promotion de 1.470 agents prête serment pour remplacer les douaniers renvoyés, a ajouté Pedro Canabal. Il a également confirmé un précédent article de la presse mexicaine selon lequel les douanes avaient laissé s'achever plusieurs contrats existants sans les renouveler.
 
Le Mexique tente d'améliorer ses contrôles aux frontières, perméables aux trafics d'armes et de drogues en raison de la corruption.
 
L'armée a récemment pris le contrôle d'un poste-frontière de Ciudad Juarez afin d'aider au processus de transition, rapporte le journal Reforma. Selon Canabal, il n'est toutefois prévu de militariser aucun poste-frontière.

Première publication : 17/08/2009

COMMENTAIRE(S)