Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

CAMEROUN ANGLOPHONE: INTERNET RÉTABLI APRÈS 3 MOIS DE COUPURE

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat sur les Champs-Élysées : Émotion et récupération

En savoir plus

TECH 24

Fintech : comment bancariser les exclus du système financier

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron annulent leurs déplacements après l'attaque sur les Champs-Elysées

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Embarqués avec les soldats du feu

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Croissance mondiale : l'optimisme (relatif) du FMI

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le pari de Theresa May : les Britanniques aux urnes pour un Brexit fort

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'Orchestre symphonique de Téhéran s'ouvre à Fauré et Berlioz

En savoir plus

MODE

Madrid fashion week : les créateurs espagnols s'affirment

En savoir plus

Amériques

700 douaniers limogés dans le cadre d'un plan anticorruption

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/08/2009

Dans le cadre de son plan de lutte contre la corruption, le gouvernement mexicain a renvoyé 700 douaniers exerçant dans les aéroports. Plus de 1 400 agents devraient les remplacer, a annoncé le porte-parole des douanes.

REUTERS - Les autorités mexicaines ont limogé 700 douaniers d'aéroports et de postes-frontière dans le cadre d'un plan de lutte contre la corruption, a annoncé dimanche un porte-parole des douanes.
 
Une nouvelle promotion de 1.470 agents prête serment pour remplacer les douaniers renvoyés, a ajouté Pedro Canabal. Il a également confirmé un précédent article de la presse mexicaine selon lequel les douanes avaient laissé s'achever plusieurs contrats existants sans les renouveler.
 
Le Mexique tente d'améliorer ses contrôles aux frontières, perméables aux trafics d'armes et de drogues en raison de la corruption.
 
L'armée a récemment pris le contrôle d'un poste-frontière de Ciudad Juarez afin d'aider au processus de transition, rapporte le journal Reforma. Selon Canabal, il n'est toutefois prévu de militariser aucun poste-frontière.

Première publication : 17/08/2009

COMMENTAIRE(S)