Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Sports

Bekele remporte son quatrième titre consécutif sur 10 000 m

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/08/2009

L'Éthiopien Kenenisa Bekele a remporté la finale du 10 000 mètres pour la 4e fois, égalant ainsi le record de son compatriote Haile Gebreselassie. Dans un temps de 26'46"31, il a devancé l'Erythréen Zersenay Tadese et le Kényan Moses Masai.

AFP - L'Ethiopien Kenenisa Bekele a remporté le 10.000 m des Championnats du monde d'athlétisme, lundi soir à Berlin, son 4e titre consécutif sur la distance, égalant ainsi le record de son compatriote Haile Gebreselassie.

Egalement triple champion olympique, Bekele, 27 ans a signé 26 min 46 sec 31/100, soit la meilleure performance mondiale (MPM) 2009, pour devancer l'Erythréen Zersenay Tadese (26:50.12), qui avait longtemps imprimé le train, et le Kényan Moses Masai (26:57.39).

Gebreselassie, désormais détenteur du record du monde du marathon, avait triomphé sur la piste en 1993, 1995, 1997 et 1999. Le Kényan Charles Kamarhi avait assuré l'intérim en 2001 à Edmonton (Canada), où Gebreselassie, vieillissant, avait pris la 3e place.

"A un tour de l'arrivée, j'ai su que j'avais course gagnée, j'avais toute confiance en mes moyens, je me suis préparé pour cela, je me suis entraîné dur, je suis content et fier pour mon pays", a souligné l'Ethiopien, presque étonné de l'intérêt qu'il suscite.

"Ce quatrième titre est un motif de fierté, j'ai montré que j'avais beaucoup d'énergie. Mon but était de rester derrrière et à un tour de la fin d'attaquer", a-t-il poursuivi.

L'Ethiopie, meurtrie par la défaite samedi au 10.000 m dames, en raison de l'absence de la reine Tirunesh Dibaba, a retrouvé son empereur du demi-fond, qui a attendu le dernier tour pour décrocher Tadese.

Double champion du monde du semi-marathon, Tadese a donné à l'Erythrée son premier podium aux Mondiaux. Masai, médaillé de bronze, est le frère de Linet, victorieuse chez les dames il y a deux jours.

 

Première publication : 17/08/2009