Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

Asie - pacifique

L'insécurité en Afghanistan gagne la Toile

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/08/2009

Dans cette édition, les internautes se font l’écho du climat d’insécurité qui règne en Afghanistan ; et l’activité de plus en plus importante de groupes d’extrême droite américains inquiète la blogosphère.

Insécurité en Afghanistan
 
En Afghanistan, à quelques jours des élections présidentielle et provinciales, l’insécurité est encore montée d’un cran après l’attentat-suicide commis, samedi matin, devant le QG de l’Otan à Kaboul. Revendiquée par les Taliban, cette nouvelle attaque visait à montrer l’incapacité du gouvernement à sécuriser la capitale. Un climat plus que tendu dont la Toile se fait l’écho.


Les troupes américaines en Afghanistan diffusent ainsi plusieurs vidéos comme celle-ci sur la page Facebook de l’armée. Filmée en infra-rouge depuis un hélicoptère, on y voit des insurgés placer une bombe artisanale sur une route dans le sud du pays, avant de se faire attaquer par les Marines.
 

De son côté, l’Otan met en ligne ces documentaires qui montrent que la police afghane est sur le pied de guerre, et qu’elle redouble de vigilance afin d’assurer la sécurité autour des bureaux de vote le jour du scrutin, jeudi 20 août.
 

Mais selon ce journaliste blogueur, de nombreux électeurs ne se rendront pas aux urnes, par crainte des représailles des Taliban. Il affirme ainsi que l’encre indélébile qui marquera les doigts de ceux qui auront voté permettra aux insurgés de les repérer facilement.
 

En attendant, plusieurs candidats à la présidentielle investissent le Web pour faire campagne. C’est le cas notamment du député Ramazan Bashardost qui s’est tourné vers les réseaux sociaux tels que Facebook pour toucher les électeurs, les médias traditionnels étant semble-t-il acquis à la cause du président sortant Hamid Karzaï, qui reste le grand favori du scrutin.
 

 

L’extrême droite américaine
 
A travers toute l'Amérique, et plus particulièrement dans le Midwest, des groupes paramilitaires armés jusqu'aux dents s'entraînent dans des camps érigés dans la forêt. Des milices antigouvernementales à l'idéologie raciste qui se réclament d'un mouvement patriotique et qui multiplient les appels à prendre les armes sur le Web.
 

Et selon une récente étude d'une association connue pour ses travaux sur l'extrême droite aux Etats-Unis, ces groupuscules ont vu leur nombre augmenter de manière inquiétante ces derniers mois.
 

Une résurgence de la droite radicale qui s'expliquerait en partie par l'élection d'un Noir à la présidence du pays. En effet, comme le montrent ces sites, Barack Obama est la cible privilégiée des extrémistes, qui l'accusent de n'être pas né aux Etats-Unis et d'être le complice d'un complot visant à créer un gouvernement unique à l'échelle mondiale.
 

Et la Toile leur permet de diffuser leurs idées à travers des chaînes comme celle-ci, où l'animateur dénonce la réforme du système de santé, défend le droit de porter des armes à feu et accusent les immigrés mexicains d'être des assassins sanguinaires.
 

De nombreuses vidéos de recrutement telles que celles-ci, où les internautes sont encouragés à s'acheter des fusils d'assaut, ont ainsi récemment fait leur apparition sur les sites de partage. Mais signe que leur point de vue ne fait pas l'unanimité, plusieurs comptes détenus par ces groupes d'extrême droite ont été piratés ces derniers jours pour en dénoncer le contenu.

 

Body paint

 

Découvrez le site de Kim Joon, un artiste sud-coréen adepte du body painting qui, dans ses récents travaux, crée un univers où les corps semblent flotter dans un espace virtuel aux couleurs vives. Dans ces œuvres, le corps humain devient donc une toile sur laquelle l’artiste, à l’aide de logiciels de retouche d’images, est libre de jouer sur les textures et aborder le thème des tatouages, un sujet tabou en Corée du Sud.
 

 

Braconniers sanctionnés
 
Trois Canadiens qui ont diffusé sur YouTube une vidéo où ils tirent sur des canards depuis une voiture alors que la saison de la chasse n'est pas encore ouverte ont été arrêtés et condamnés à payer des amendes d’un montant de 16 000 dollars canadiens. La diffusion de ces images avait provoqué une avalanche de réactions indignées du public et conduit rapidement les autorités à ouvrir une enquête pour retrouver les trois braconniers.
 

 

La vidéo du jour
 

Voici la vidéo qui suscite actuellement une vive polémique dans la blogosphère américaine. Les images filmées le 1er août dernier avec un téléphone portable présentent une femme âgée de 84 ans violemment plaquée au sol par une policière. Virginia Dotson qui souffre de la maladie d'Alzheimer déambulait sur le parking d'un supermarché, un couteau à la main, avant que des passants affolés ne préviennent la police. Face au refus de Mme Dotson de lacher son arme, l'agent de police l'a projetée violemment au sol, lui causant une fracture au crâne. Un incident qui relance une nouvelle fois le débat sur l'usage disproportionné de la force par les policiers aux Etats-Unis.

Première publication : 17/08/2009

COMMENTAIRE(S)