Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

Moyen-Orient

Moubarak à Washington pour discuter du processus de paix

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/08/2009

En visite à Washington, le président égyptien, Hosni Moubarak, doit rencontrer plusieurs membres de l'administration Obama. Au menu des discussions : le processus de paix au Proche-Orient, le nucléaire iranien et le Soudan.

AFP - Le président égyptien Hosni Moubarak doit rencontrer lundi à Washington plusieurs membres de l'administration américaine, avant de discuter mardi avec son homologue Barack Obama des moyens de relancer le processus de paix au Proche-Orient.

M. Moubarak doit discuter avec la secrétaire d'Etat Hillary Clinton, le conseiller à la sécurité nationale du président, James Jones, et le chef du Renseignement Dennis Blair.

Agé de 81 ans, M. Moubarak, au pouvoir depuis 1981, est un allié clef des Etats-Unis au Proche-Orient.

Sa visite à Washington a lieu alors que le gouvernement américain fait pression sur Israël pour cesser la construction de colonies en Cisjordanie et demande en même temps aux pays arabes des progrès dans la normalisation de leurs relations avec l'Etat hébreu.

Dans un entretien au quotidien pro-gouvernemental Al-Ahram, le ministre des Affaires étrangères égyptien Ahmed Aboul Gheit, qui accompagne M. Moubarak, a indiqué que les discussions avec les Américains se concentreraient sur les questions de la paix au Moyen-Orient, du programme nucléaire iranien et du Soudan.

M. Moubarak, dont le pays a signé un accord de paix avec Israël en 1979, doit aussi dialoguer avec des responsables de groupes juifs américains.

C'est sa première visite dans la capitale américaine en cinq ans, et il est accompagné également de son ministre des Finances Youssef Boutros Ghali pour l'occasion.

Pour M. Aboul Gheit, la visite a lieu "à un moment crucial [...] parce que les Américains sont près d'annoncer leur vision sur la manière de parvenir à la paix et de mettre fin au conflit israélo-palestinien".

L'Egypte joue un rôle important dans les efforts diplomatiques au Proche-Orient.

Elle tente notamment de mettre fin à la division interpalestinienne en jouant les médiateurs entre le Fatah du président Mahmoud Abbas et le mouvement islamiste Hamas. Elle est aussi impliquée dans des tractations entre Israël et le Hamas en vue d'un échange de prisonniers.

Première publication : 17/08/2009

COMMENTAIRE(S)