Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Paris retrouve son Picasso

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ottawa : histoire d'une photo

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attaque d'Ottawa : Stephen Harper caché dans un placard

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tempête au Parti socialiste : "PS, cela ne veut pas dire PlayStation"

En savoir plus

FOCUS

Tunisie : quelle place pour l'enseignement religieux?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

UE : la tension monte sur les budgets

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Toumani Diabaté, le maître de la kora, invité du Journal de l’Afrique

En savoir plus

Moyen-Orient

À Damas, Maliki et Assad discutent coopération et sécurité

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2009

Le Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki (photo), a rencontré ce mardi à Damas le président syrien Bachar al-Assad. Les deux hommes ont souligné la nécessité de renforcer leur coopération, notamment en matière de sécurité.

AFP - Le président syrien Bachar al-Assad et le Premier ministre irakien Nouri Al-Maliki ont souligné mardi à Damas la nécessité de renforcer leur coopération, alors que Bagdad a souvent accusé la Syrie de laisser entrer des combattants étrangers en Irak.


Lors d'entretiens dans la capitale syrienne, MM. Assad et Maliki ont souligné "l'importance de renforcer la coopération entre la Syrie et l'Irak en matière de sécurité et dans les domaines politique et économique pour garantir les intérêts bilatéraux et la stabilité dans la région", a indiqué l'agence officielle Sana.

Les deux hommes ont évoqué "les moyens de bâtir des relations de coopération stratégique", selon Sana.

M. Maliki, arrivé dans la matinée à Damas pour une courte visite, avait rencontré auparavant son homologue syrien Mohammad Naji Otri.

Cette visite intervient quelques jours après celle d'une délégation militaire américaine lors de laquelle la question de la sécurité en Irak a été évoquée.

L'Irak et les Etats-Unis ont accusé à plusieurs reprises Damas de soutenir le terrorisme en laissant des activistes islamistes, notamment d'Al-Qaïda, passer de son territoire en Irak.

Lundi, le plus haut gradé américain en Irak, le général Ray Odierno a affirmé que le nombre de combattants étrangers s'infiltrant en Irak avait baissé de "manière significative" mais que la Syrie demeurait toujours un sujet de préoccupation.

M. Maliki est accompagné dans sa visite du secrétaire d'Etat à la Sécurité nationale, Chirwan al-Waili, et des ministres du Pétrole Hussein Chahristani et des Ressources hydrauliques Latif Rachid.

Lors de l'entretien, M. Assad a réaffirmé "l'appui de la Syrie à la consolidation de la sécurité et la stabilité de l'Irak et à l'unité de ce pays", et M. Maliki "a exprimé son estime pour le rôle positif joué par la Syrie en faveur de la stabilité en Irak", selon Sana.

Les entretiens de M. Maliki à Damas ont porté également sur les ressources hydrauliques alors que Bagdad réclame la réactivation d'un comité tripartite Syrie-Turquie-Irak sur le partage de l'Euphrate.

En avril, une visite du Premier ministre syrien à Bagdad avait été l'occasion de la signature d'un protocole d'accord couvrant notamment les domaines énergétique et commercial.

M. Maliki devait quitter Damas en soirée après une rencontre avec des membres de la communauté irakienne en Syrie.

 

Première publication : 18/08/2009

COMMENTAIRE(S)