Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Afrique

Al-Qaïda au Maghreb revendique l'attentat de Nouakchott

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2009

Le groupuscule Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l'attentat-suicide perpétré le 8 août contre l'ambassade de France à Nouakchott. Deux ressortissants français avaient été blessés dans l'attaque.

AFP - Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l'attentat suicide du 8 août contre l'ambassade de France à Nouakchott, rapporte mardi le centre américain de surveillance de sites islamistes (SITE).

La revendication est accompagnée, selon le SITE, par une photographie du kamikaze, identifié comme Abu Obeida Musa al-Basri, et qui habitait le quartier Basra dans la capitale mauritanienne.

La photographie montre un homme portant l'habit traditionnel mauritanien et brandissant une arme en plein désert.

L'auteur de l'attaque a péri dans l'explosion de la charge qu'il transportait et qui n'a que légèrement blessé deux Français, deux gendarmes attachés à la protection de la chancellerie mais qui n'étaient pas de service au moment de l'attentat, et une Mauritanienne.

Le site islamiste qui porte la revendication indique, selon le centre américain, que l'auteur de l'attentat avait rejoint l'Aqim il y a un an et qu'il avait exprimé le désir de devenir un "martyr".

L'Aqim affirme, selon le SITE, que l'attaque était une riposte aux agressions des "Croisés", notamment la France, et des dirigeants mauritaniens contre l'islam et les musulmans.

Le groupe a reconnu que l'assaillant n'avait pas réussi à entrer dans l'enceinte de l'ambassade en raison de la présence d'une barrière, mais affirmé que l'explosion avait blessé plusieurs gardes français.

Après l'attentat, le ministre mauritanien de l'Intérieur de l'époque, Mohamed Ould R'Zeizim, avait indiqué que le kamikaze était un Mauritanien "recruté par les salafistes" et entraîné "dans des camps" situés dans le Sahara.

Première publication : 18/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)