Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Méditerranée : Deux fois plus de morts que pour le Titanic en un an

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'y pense et puis j'oublie "

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les nouveaux boat people"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Après Google, Gazprom dans le viseur de Bruxelles

En savoir plus

DÉBAT

Naufrages de migrants, l'Europe face à l'urgence (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Naufrages de migrants, l'Europe face à l'urgence (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Reprise des manifestations en Guinée

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Reconnaissance du génocide des Arméniens : quel rôle joue la France ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Centenaire du génocide des Arméniens entre commémoration et provocations turques

En savoir plus

Culture

Le tourisme menace les tombes des pharaons dans la Vallée des Rois

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2009

Les tombes des pharaons de la Vallée des Rois, dans le sud de l'Égypte, pourraient disparaître d'ici 150 à 500 ans, selon le chef des Antiquités égyptiennes. En cause: le nombre trop important de touristes et une faible aération.

AFP - Les tombes richement décorées des pharaons de la Vallée des Rois, dans le sud de l'Egypte, pourraient disparaître d'ici 150 à 500 ans si elles demeurent ouvertes aux touristes, a averti le chef des Antiquités égyptiennes.
   
Zahi Hawass a indiqué que l'humidité et la moisissure s'attaquaient aux murs des tombes royales dans la vaste nécropole qui s'étend sur la rive occidentale du Nil, à Louxor, qui est prise d'assaut quotidiennement par des milliers de touristes.
   
La faible aération et le souffle des touristes causent des dégâts aux décorations gravées et peintes dans les tombes, a indiqué M. Hawass à des journalistes lors d'une visite lundi.
   
"Les tombes (de la Vallée des Rois et celle des Reines, non loin) qui sont ouvertes aux visiteurs sont menacées de sérieux dégâts à la fois sur les couleurs et les gravures", a-t-il dit.
   
"Les taux d'humidité et de moisissure sont en augmentation en raison du souffle des visiteurs et cela signifie que les tombes pourraient disparaître d'ici 150 à 500 ans".
   
L'autorité responsable des antiquités a pris une série de mesures pour protéger les tombes, dont la mise en place de nouveaux systèmes d'aération, la limitation du nombre de visiteurs et la fermeture de certaines tombes.
   
La Vallée des Rois et des Reines, où des membres de familles royales ont été momifiées, abrite notamment les tombes du fameux pharaon Toutankhamon et de la reine Néfertiti.
  

Première publication : 18/08/2009

COMMENTAIRE(S)