Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-Orient

Moussavi évoque à son tour des viols d'opposants en prison

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2009

Le chef de l'opposition Mir Hossein Moussavi relaie les accusations de Mehdi Karoubi, autre réformateur, selon lesquelles des opposants incarcérés sont victimes de viols. Téhéran a déjà reconnu des cas de torture à la prison de Kahrizak.

REUTERS - Le chef de l'opposition iranienne Mirhossein Moussavi a accusé "des agents du régime" d'avoir violé des détenus incarcérés après les manifestations post-électorales, selon un site proche des réformateurs.

 

"Elles (les autorités) ont demandé à ceux qui ont été abusés et violés en prison de présenter quatre témoins (...) Ceux qui ont commis les crimes étaient des agents du régime", a dit Moussavi dans une lettre à Mehdi Karoubi, rapporte le site internet mowjcamp.com.

 

Karoubi, autre réformateur battu à l'élection présidentielle de juin, a également parlé de viols d'opposants incarcérés. Les autorités ont répondu que ses accusations étaient sans fondement.

 

"Ils menaçaient les détenus pour qu'ils restent silencieux (...) Il n'est pas possible de faire taire les opprimés en utilisant l'argent et la force", a ajouté Moussavi.

 

"Je loue votre courage et espère que les autres personnalités religieuses vous rejoindront et renforceront votre lutte.

 

"C'est le premier devoir des ecclésiastiques révolutionnaires que de dire la réalité, mais certains ont fermé les yeux et ignoré cette responsabilité", a-t-il écrit à Karoubi.

 

Téhéran a reconnu que certains manifestants avaient été torturés dans la prison de Kahrizak, établissement du sud de la capitale dont le directeur a lui-même été emprisonné par le régime. Au moins trois détenus sont morts à Kahrizak.

 

Les Nations unies ont affirmé la semaine dernière que les aveux de centaines d'Iraniens incarcérés à la suite des
manifestations post-électorales avaient été obtenus sous la torture.

Première publication : 18/08/2009

COMMENTAIRE(S)