Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

Moyen-Orient

Moussavi évoque à son tour des viols d'opposants en prison

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2009

Le chef de l'opposition Mir Hossein Moussavi relaie les accusations de Mehdi Karoubi, autre réformateur, selon lesquelles des opposants incarcérés sont victimes de viols. Téhéran a déjà reconnu des cas de torture à la prison de Kahrizak.

REUTERS - Le chef de l'opposition iranienne Mirhossein Moussavi a accusé "des agents du régime" d'avoir violé des détenus incarcérés après les manifestations post-électorales, selon un site proche des réformateurs.

 

"Elles (les autorités) ont demandé à ceux qui ont été abusés et violés en prison de présenter quatre témoins (...) Ceux qui ont commis les crimes étaient des agents du régime", a dit Moussavi dans une lettre à Mehdi Karoubi, rapporte le site internet mowjcamp.com.

 

Karoubi, autre réformateur battu à l'élection présidentielle de juin, a également parlé de viols d'opposants incarcérés. Les autorités ont répondu que ses accusations étaient sans fondement.

 

"Ils menaçaient les détenus pour qu'ils restent silencieux (...) Il n'est pas possible de faire taire les opprimés en utilisant l'argent et la force", a ajouté Moussavi.

 

"Je loue votre courage et espère que les autres personnalités religieuses vous rejoindront et renforceront votre lutte.

 

"C'est le premier devoir des ecclésiastiques révolutionnaires que de dire la réalité, mais certains ont fermé les yeux et ignoré cette responsabilité", a-t-il écrit à Karoubi.

 

Téhéran a reconnu que certains manifestants avaient été torturés dans la prison de Kahrizak, établissement du sud de la capitale dont le directeur a lui-même été emprisonné par le régime. Au moins trois détenus sont morts à Kahrizak.

 

Les Nations unies ont affirmé la semaine dernière que les aveux de centaines d'Iraniens incarcérés à la suite des
manifestations post-électorales avaient été obtenus sous la torture.

Première publication : 18/08/2009

COMMENTAIRE(S)