Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le porte-parole des Taliban capturé par les services de sécurité

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2009

Le porte-parole du Mouvement des Taliban du Pakistan (TTP) a été arrêté dans le nord-ouest du pays, selon les services de sécurité qui, début août, avait annoncé la mort du chef de l'organisation. Sans pouvoir la confirmer officiellement.

AFP - Le principal porte-parole des talibans pakistanais, alliés à Al-Qaïda et responsables d'une vague sans précédent d'attentats, a été capturé dans le nord-ouest du Pakistan, ont annoncé mardi à l'AFP des hautes responsables des services de sécurité.

Le maulvi (équivalent de mollah en ourdou ou en pachtoune) Omar, porte-parole du Mouvement des Talibans du Pakistan (TTP), a été arrêté dans la nuit dans le district tribal de Mohmand, un des bastions de ces combattants islamistes, ont indiqué plusieurs de ces responsables, sous couvert d'anonymat.

"Un insurgé islamiste très très important a été capturé", a déclaré à l'AFP le major Fazal Ur-Reham, un porte-parole de l'armée, mais il a refusé d'en décliner l'identité, assurant que cela sera fait au cours d'une conférence de presse en fin de matinée.

Le chef du TTP, Baïtullah Mehsud, considéré comme l'ennemi numéro public 1 du Pakistan et pour lequel les Etats-Unis offraient une récompense de 5 millions de dollars, a été tué il y a une semaine dans la frappe ciblée d'un missile américain dans son bastion du Waziristan du Sud, une zone tribale frontalière, comme Mohmand, de l'Afghanistan, ont assuré à plusieurs reprises des hauts responsables à Islamabad et Washington, sans être en mesure toutefois de le confirmer officiellement.

Le second de Mehsud a démenti sa mort, sans en apporter la preuve non plus.

Baïtullah Mehsud est considéré par Washington comme le principal "intermédiaire" entre Al-Qaïda et les talibans pakistanais, alliés à leurs pairs afghans.

Première publication : 18/08/2009

COMMENTAIRE(S)