Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: "tout va bien madame la marquise"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : début de l'exhumation de Sankara et 12 de ses compagnons d'armes tués en 1987

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Serge Klarsfeld : "Il faut combattre les démagogues, comme Marine le Pen"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, une année sans chef d'État

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

Economie

Selon le Fonds monétaire international, "la reprise a commencé"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2009

La crise économique mondiale arrive en fin de course, affirme un représentant du Fonds monétaire international (FMI), en précisant toutefois que le redressement de l'économie "ne sera pas simple".

AFP - "La reprise a commencé" au niveau mondial, mais le redressement de l'économie "ne sera pas simple" car la crise laisse des "cicatrices profondes" pour plusieurs années, écrit l'économiste en chef du FMI Olivier Blanchard dans un article transmis mardi à la presse.
   
"La reprise a commencé. Pour la soutenir, des rééquilibrages seront nécessaires, tant à l'intérieur des pays qu'entre les pays", écrit M. Blanchard dans cet article intitulé "Soutenir une reprise mondiale" à paraître dans l'édition de septembre de la revue "Finance and Development" (Finance et Développement).
   
"Dans les récessions normales, aussi destructives soient-elles pour les entreprises et l'emploi, les choses se redressent de manière prévisible", mais "la récession mondiale actuelle est loin d'être normale", note M. Blanchard, conseiller économique du Fonds monétaire international et directeur du Département des études de cette institution internationale.
   
"Le monde n'est pas dans une récession banale. Le redressement ne sera pas simple. La crise a laissé des cicatrices profondes qui auront des conséquences tout à la fois sur l'offre et la demande pendant plusieurs années", met-il en garde.
   
 

Première publication : 18/08/2009

COMMENTAIRE(S)