Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vanessa Wagner, le piano engagé d'une virtuose classique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de nouveau au menu de l'Eurogroupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le croque-mort se rebiffe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Reding : "Si l’Europe ne joue pas, ce sont les autres qui vont nous imposer leurs règles"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE-Canada : un traité de libre-échange indispensable ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

La laïcité, une vieille idée très moderne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : 6ème anniversaire du début de la Révolution

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Impasse politique en RD Congo : Léonard She Okitundu est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

Economie

Selon le Fonds monétaire international, "la reprise a commencé"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2009

La crise économique mondiale arrive en fin de course, affirme un représentant du Fonds monétaire international (FMI), en précisant toutefois que le redressement de l'économie "ne sera pas simple".

AFP - "La reprise a commencé" au niveau mondial, mais le redressement de l'économie "ne sera pas simple" car la crise laisse des "cicatrices profondes" pour plusieurs années, écrit l'économiste en chef du FMI Olivier Blanchard dans un article transmis mardi à la presse.
   
"La reprise a commencé. Pour la soutenir, des rééquilibrages seront nécessaires, tant à l'intérieur des pays qu'entre les pays", écrit M. Blanchard dans cet article intitulé "Soutenir une reprise mondiale" à paraître dans l'édition de septembre de la revue "Finance and Development" (Finance et Développement).
   
"Dans les récessions normales, aussi destructives soient-elles pour les entreprises et l'emploi, les choses se redressent de manière prévisible", mais "la récession mondiale actuelle est loin d'être normale", note M. Blanchard, conseiller économique du Fonds monétaire international et directeur du Département des études de cette institution internationale.
   
"Le monde n'est pas dans une récession banale. Le redressement ne sera pas simple. La crise a laissé des cicatrices profondes qui auront des conséquences tout à la fois sur l'offre et la demande pendant plusieurs années", met-il en garde.
   
 

Première publication : 18/08/2009

COMMENTAIRE(S)