Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, un Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

Sports

Tahri décroche la première médaille française

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/08/2009

Bob Tahri offre à la France sa première médaille de ces Mondiaux en prenant la 3e place du 3000 m steeple, derrière les Kenyans Ezekiel Kemboi, vainqueur, et Richard Mateelong. Le Français a battu son propre record d’Europe, en 8’01"18.

AFP - Bob Tahri a offert à la France sa première médaille de ces Championnats du monde en prenant la 3e place du 3000 m steeple, derrière les Kenyans Ezekiel Kemboi, vainqueur, et Richard Mateelong, mardi à Berlin.
   
Tahri, 30 ans, en a profité pour établir un nouveau record d'Europe (8:01.18). A Metz, le 3 juillet dernier, il avait déjà battu la marque continentale en 8 min 02.19.
   
Depuis 1999, le Messin, 30 ans, a participé à toutes les finales d'un rendez-vous planétaire (JO, Mondiaux) sauf celle des JO-2000.
   
Aux Mondiaux-2003, il avait pris la 4e place. A Pékin (JO-2008), Osaka (Mondiaux-2007) et à Edmonton (Mondiaux-2001), il s'était classé cinquième.
   
Kemboi succède à son compatriote Brimin Kipruto, le champion olympique seulement 7e de la course. Triple médaillé d'argent aux Mondiaux (2003, 2005 et 2007), Kemboi a franchi la ligne en 8 min 00 sec 43 devant Mateelong (8:00.89).
   
Lancée par le Sud-Africain Ruben Ramolefi, la lutte s'est vite organisée autour des quatre Kenyans (Kemboi, Mateelong, Kipruto et Koech) et de Tahri.
   
Le Messin s'est retrouvé au milieu du quatuor peu après le 1er kilomètre.
   
A 400 m de la ligne, Koech menait encore devant Kemboi et Tahri mais Kemboi a produit son attaque fatale dans l'avant-dernier virage.
   
Rejoint puis passé par Mateelong à l'entrée de la dernière ligne droite, Tahri était encore quatrième au franchissement de l'ultime haie, à 50 mètres de l'arrive.
   
Mais l'élève de Jean-Michel Dirringer s'est parfaitement arraché pour passer Koech (4e en 8:01.26) assurant sa médaille en cassant sur la ligne.
   
Le Français Mahiédine Mekhissi, vice-champion olympique et également prétendant à un podium, avait abandonné en série, victime d'une pubalgie.
   
Environ 90 minutes avant la course, le contrôle positif du Marocain Jamal Chatbi, qualifié pour cette finale, avait été annoncé. Chatbi, finalement absent de la course, a subi un contrôle antidopage positif le samedi 15 août, à la veille de son entrée en lice, au clenbuterol, un anabolisant.
   
 

Première publication : 18/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)