Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Je ne crois pas que ça va me hanter"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusif : Pour Essebsi, "Ennahda a organisé la campagne de Marzouki"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Quand les anti-IVG accusaient la rescapée Simone Veil de promouvoir le "génocide""

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusif : Marzouki met en garde les Tunisiens contre la "tentation extrémiste"

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean-Christophe Moreau, co-auteur de "Islamophobie : la contre-enquête"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Charlotte Gainsbourg : "Je n'aurais pas pu être autre chose qu’actrice"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Liban : Beyrouth, entre souvenir et amnésie

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Hollande à Florange : un retour sous tension

En savoir plus

Economie

Le PIB de la zone OCDE se stabilise après un trimestre de recul

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/08/2009

Après avoir enregistré une chute historique de 2,1 % au premier trimestre, le produit intérieur brut (PIB) des 30 principaux pays industrialisés (zone OCDE) n'a affiché qu'un recul de 0,002 % au deuxième trimestre.

AFP - Le produit intérieur brut (PIB) de la zone OCDE s'est stabilisé au deuxième trimestre après avoir connu sa plus forte baisse depuis 1960 (-2,1%) au trimestre précédent, a annoncé l'organisation dans un communiqué mercredi.
  
Le PIB de la zone OCDE, qui regroupe les 30 principaux pays industrialisés, a reculé de -0,002% au deuxième trimestre par rapport au premier, a précisé l'Organisation de coopération et de développement économiques qui note "une variation importante" selon les Etats.
  
Au cours du deuxième trimestre, la croissance est ainsi revenue au Japon (+0,9%), en France et en Allemagne (tous deux à +0,3%) tandis que les Etats-Unis (-0,3%) et la Grande-Bretagne (-0,8%) sont, eux, restés en récession.
  
Comparé au même trimestre de l'année précédente, le PIB de la zone OCDE s'affiche toutefois en net recul (-4,6%), les États-Unis contribuant à raison de 1,4% à la décroissance de l'ensemble de la zone sur cette période.

Première publication : 19/08/2009

COMMENTAIRE(S)