Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Sports

La rumeur n'empêche pas Caster Semenya de remporter l'or sur 800 m

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/08/2009

Le doute persiste mais la victoire est là. La Sud-Africaine Casper Semenya a gagné haut la main la finale du 800 m en 1'55"45 malgré les suspicions de la Fédération internationale sur le fait qu'elle ne soit pas vraiment une femme.

AFP - La Sud-Africaine Casper Semenya, dont la fémininité a été mise en doute, a survolé la finale du 800 mètres des championnats du monde d’athlétisme de Berlin.

L’athlète de 18 ans a bouclé les deux tours de piste en 1’55''45. La Kenyane Janeth Jepkosgei, tenante du titre, a pris la deuxième place à plus de deux secondes devant la Britannique Jenny Meadows.

Quelques heures avant la course, la Fédération internationale (IAAF) avait annoncé que Caster Semenya avait commencé à être soumise à des tests de féminité.

“Dans le cas de cette athlète, après sa réussite aux championnats d’Afrique junior, les rumeurs, les ragots ont commencé à se propager”, a déclaré Nick Davies, porte-parole de l’IAAF.

“Ces examens de vérification de sa féminité sont une procédure extrêmement complexe, a-t-il ajouté. Nous ne disposons d’aucun élément déterminant qui aboutirait au fait qu’elle ne soit pas autorisée à courir.”

Caster Semenya a pulvérisé mercredi son record personnel d’une minute et 56,72 secondes qu’elle avait établi le 31 juillet en progressant déjà de huit secondes par rapport à 2008.
 

Première publication : 19/08/2009