Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Sports

La rumeur n'empêche pas Caster Semenya de remporter l'or sur 800 m

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/08/2009

Le doute persiste mais la victoire est là. La Sud-Africaine Casper Semenya a gagné haut la main la finale du 800 m en 1'55"45 malgré les suspicions de la Fédération internationale sur le fait qu'elle ne soit pas vraiment une femme.

AFP - La Sud-Africaine Casper Semenya, dont la fémininité a été mise en doute, a survolé la finale du 800 mètres des championnats du monde d’athlétisme de Berlin.

L’athlète de 18 ans a bouclé les deux tours de piste en 1’55''45. La Kenyane Janeth Jepkosgei, tenante du titre, a pris la deuxième place à plus de deux secondes devant la Britannique Jenny Meadows.

Quelques heures avant la course, la Fédération internationale (IAAF) avait annoncé que Caster Semenya avait commencé à être soumise à des tests de féminité.

“Dans le cas de cette athlète, après sa réussite aux championnats d’Afrique junior, les rumeurs, les ragots ont commencé à se propager”, a déclaré Nick Davies, porte-parole de l’IAAF.

“Ces examens de vérification de sa féminité sont une procédure extrêmement complexe, a-t-il ajouté. Nous ne disposons d’aucun élément déterminant qui aboutirait au fait qu’elle ne soit pas autorisée à courir.”

Caster Semenya a pulvérisé mercredi son record personnel d’une minute et 56,72 secondes qu’elle avait établi le 31 juillet en progressant déjà de huit secondes par rapport à 2008.
 

Première publication : 19/08/2009

COMMENTAIRE(S)