Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'ex-rebelle Ntaganda maintient son innocence à la veille de son procès à la CPI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rentrée scolaire : le premier jour d'école se raconte sur Twitter

En savoir plus

FOCUS

De la Macédoine à la Hongrie : le périple des migrants vers l’Europe occidentale

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les milles et une vies d’Eric-Emmanuel Schmitt

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Faut-il revenir sur les 35 heures en France ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise des migrants : l'Europe en quête de solutions (partie 1)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Refugees Welcome" : des citoyens s'organisent pour aider les réfugiés

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le ralentissement de l'activité s'accentue en Chine

En savoir plus

Moyen-Orient

La communauté internationale condamne les attentats de Bagdad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/08/2009

Au lendemain des attentats qui ont tué une centaine de personnes dans la capitale irakienne, l'Otan, l'ONU, l'Union européenne (UE) et les États-Unis ont condamné d'une même voix des attaques "lâches" et absurdes".

AFP - Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen a condamné mercredi les deux attentats commis à Bagdad les qualifiant d'"attaques lâches et absurdes".
   
"Au nom de l'Otan, je condamne dans les termes les plus forts les attaques terroristes commises aujourd'hui à Bagdad", a déclaré M. Rasmussen dans un communiqué.
   
"Ces tragiques pertes humaines et ces souffrances soulignent, encore une fois, le grave danger que la menace terroriste nous pose à tous", ajoute M. Rasmussen qui a pris ses fonctions à la tête de l'Alliance atlantique au début du mois.
   
Un double attentat au camion piégé mercredi en plein coeur de Bagdad a fait au moins 95 morts et environ 600 blessés.
   
Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné "dans les termes les plus forts les attentats terroristes", l'Union européenne les qualifiant de "brutaux" et les Etats-Unis, qui déploient toujours en Irak quelque 130.000 soldats, dénonçant des "actes de violence absurdes".
   
Le secrétaire général de l'Otan a par ailleurs promis que l'Otan continuera à entraîner les forces de sécurité irakiennes et "à coopérer dans la lutte contre le fléau du terrorisme".
  

Première publication : 20/08/2009

COMMENTAIRE(S)