Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Attentat de Londres : "We are not afraid"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le Premier ministre promet des mesures pour répondre aux enseignants grévistes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rodin en majesté au Grand Palais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Keep calm et carry on"

En savoir plus

FOCUS

L'Inde, paradis des startups

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Londres frappée au coeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Marine Le Pen au Tchad

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Londres : la piste du "terrorisme islamiste" privilégiée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Sage-femme" : Catherine Deneuve et Catherine Frot se découvrent

En savoir plus

Afrique

L'ONU déploie 3 000 hommes supplémentaires pour renforcer ses troupes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/08/2009

Conformément à une décision du Conseil de sécurité de l'ONU, près de 3 000 hommes seront envoyés, d'ici la fin d'octobre, en renfort de ses forces déployées en RD Congo, notamment dans les régions du Nord et Sud-Kivu.

AFP - Trois milles hommes, venus d'Egypte, de Jordanie et du Bengladesh, pour renforcer la Mission de l'ONU en République démocratique du congo (Monuc), devraient être déployés dans l'est de la RDC d'ici fin octobre, a-t-on appris mercredi auprès de la Monuc.
   
Le Conseil de sécurité avait le 20 novembre 2008, adopté une résolution décidant ce déploiement supplémentaire de 2.785 militaires et 300 policiers.
   
Ces éléments seront essentiellement déployés dans les provinces Orientale (nord-est), du Nord et Sud-Kivu (est), en proie à des violences dû à la présence de quelque 500 rebelles ougandais de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) et de 4.500 à 6.000 rebelles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR).
   
La Monuc, qui compte actuellement quelque 17.000 Casques bleus, 700 observateurs militaires et plus d'un millier de policiers, appuie les Forces armées de la RDC dans la traque de ces deux groupes armés.
   
Parmi les renforts attendus figurent notamment un bataillon d'infanterie et une compagnie de forces spéciales égyptiens, un bataillon d'infanterie et une compagnie du génie bangladais, et une compagnie de forces spéciales jordanienne.
   
"Des petits détachements doivent arriver fin août, et le reste des effectifs devrait être déployé d'ici fin octobre", a précisé à l'AFP le porte-parole militaire de la Monuc, le lieutenant-colonel Jean-Paul Dietrich.
   
Déployée depuis 2001 en RDC, la Monuc est la plus importante mission de maintien de la paix de l'ONU dans le monde, avec un budget annuel de 1,35 milliard de dollars.

Première publication : 20/08/2009

COMMENTAIRE(S)