Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa après deux ans de convalescence en Belgique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Garder la foi"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Étienne-du-Rouvray : après le choc, les questions et la polémique

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : l'Italie se dote de nouveaux "hotspots" pour mieux accueillir les migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 2)

En savoir plus

EUROPE

Grozny frappée par une série d'attentats, quatre policiers tués

Vidéo par Pierrick LEURENT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/08/2009

Au moins quatre policiers ont trouvé la mort dans deux attentats-suicides perpétrés à Grozny, capitale de la république autonome de Tchétchénie, rapporte le parquet russe. Il avait d'abord parlé de quatre attentats.

AFP - Deux attentats suicide ont été commis vendredi à Grozny, capitale de la Tchétchénie, par des kamikazes se déplaçant à bicyclette, qui ont provoqué la mort de quatre policiers, ont indiqué les autorités.

Le comité d'enquête du Parquet russe avait auparavant indiqué que quatre attentats avaient été commis dans différents quartiers de Grozny. Il est ensuite revenu sur cette version.

"Aujourd'hui, deux kamikazes se déplaçant à vélo (...) ont fait sauter des engins explosifs dans différents quartiers de Grozny, provoquant la mort de policiers", indique le parquet dans son communiqué modifié. Chacune des deux explosions a tué deux policiers, précise-t-il.

Cette nouvelle version des faits a été confirmée par le président tchétchène Ramzan Kadyrov.

"Deux explosions se sont produites dans l'après-midi à Grozny. Quatre représentants des forces de l'ordre ont été tués. Les informations diffusées auparavant sur le fait qu'il y a eu quatre ou même cinq explosions ne correspondent pas à la réalité", a déclaré M. Kadyrov, cité par l'agence Interfax.

Il précise que deux jeunes, qui pourraient se livrer à d'autres attentats et se déplacent également à vélo, sont actuellement recherchés à Grozny.

Les attentats se sont produits aux environs de 13H00 locales (09H00 GMT), l'une devant un café, l'autre devant un magasin d'alimentation, a déclaré à l'AFP le maire adjoint de la ville, Ramzan Magomedov.

"Il n'a pas encore été possible d'identifier (les assaillants) car il ne reste que leurs jambes", a précisé de son côté le ministre tchétchène de l'Intérieur, Rouslan Alkhanov. Une femme civile a également été blessée, a-t-il dit.

Les autorités fédérales russes ont mis un terme en avril à l'opération anti-terroriste en Tchétchénie, théâtre de deux guerres séparatistes depuis la chute du communisme.

Nombre de républiques du Caucase sont régulièrement frappés par des mouvements d'inspiration islamistes.

L'un d'entre eux, le groupe "Riyadous Salikhiine" dans un message publié sur un site internet, a revendiqué vendredi un attentat commis lundi contre le quartier général de la police d'une ville en Ingouchie, qui a fait des dizaines de morts. Il a également affirmé avoir saboté le même jour la centrale hydroélectrique de Saïano Chouchenskaïa en Sibérie.

Première publication : 21/08/2009

COMMENTAIRE(S)