Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : À Rafah les habitants sont pris au piège

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Sports

Kirchner promet la retransmission gratuite des matchs de football

©

Vidéo par Florence VILLEMINOT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/08/2009

Aux côtés de Diego Maradona, la présidente de l'Argentine, Cristina Kirchner, a annoncé que l'État allait assurer la gratuité pour tous des retransmissions télévisées de matchs de football, jusqu'alors réservées aux abonnés au câble.

AFP - La présidente argentine Cristina Kirchner a annoncé jeudi que l'Etat allait assurer la gratuité pour tous des retransmissions télévisées de matches de football, jusqu'à maintenant réservées aux abonnés au câble, une mesure qui a déclenché une polémique avec les médias lésés.

"Nous sommes en train de le faire", a déclaré Mme Kirchner aux côtés du sélectionneur argentin Diego Maradona et du président de l'Association argentine de football (AFA), Julio Grondona, avec lequel elle venait de signer un accord.

"Nous sentions le devoir de garantir le droit de voir le football pour ceux qui ne peuvent pas le payer", a-t-elle expliqué. "C'est un grand pas dans la démocratisation de la société argentine car jusqu'à maintenant seul celui qui pouvait se l'offrir pouvait voir un match de football", a-t-elle dit.

L'AFA avait annoncé il y a une semaine qu'elle résiliait le contrat signé il y a 18 ans, la liant jusqu'à la saison 2013-2014 à la Television Satelital Codificada (TSC) et à Torneos y Competencias (TyC) qui commercialisent les droits télévisés du championnat.

TSC a annoncé qu'il prendra "toutes les mesures légales afin de sauvegarder ses droits". Elle s'estime lésée à hauteur de 389 millions de dollars, soit son revenu annuel jusqu'en 2014.

Le sélectionneur argentin Diego Maradona s'est déclaré en mai favorable à "une initiative qui permette à tous les Argentins de voir gratuitement les grands événements sportifs et d'ouvrir le sport au plus grand nombre".

Mme Kirchner, qui a reçu en cadeau un maillot de la sélection argentine à son nom, a expliqué comment l'Etat et l'AFA allaient se partager le gâteau des revenus du football : "50% des excédents seront destinés à l'AFA et le reste à la promotion du sport olympique (par l'Etat)", a-t-elle dit.

Le premier but du gouvernement "est d'aider les clubs, qui génèrent beaucoup d'argent, mais qui sont pauvres", a fait valoir le chef de l'Etat.

L'AFA avait voulu renégocier le contrat pour venir en aide aux clubs endettés à hauteur de 180 millions de dollars, mais devant l'échec des discussions, avait décidé de le rompre.

Mme Kirchner a précisé jeudi que dans le cadre de l'accord passé avec l'AFA "l'Etat devra dans un premier temps réorienter sa publicité pour faire face aux paiements mensuels". "Ensuite, tout cela sera couvert par la commercialisation du produit", a-t-elle dit.

"J'ai lu que le football allait être subventionné par l'Etat : ceux qui écrivent cela ignorent que le football est un business extraordinaire qui n'a pas besoin d'être subventionné", a-t-elle dit. "Il s'agit simplement de pouvoir bénéficier des revenus qu'il génère en tant qu'évènement sportif et spectacle culturel de tous les Argentins", a assuré Mme Kirchner.
 

Première publication : 21/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)