Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le ramadan commence samedi dans la plupart des pays musulmans

©

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/08/2009

Le mois de jeûne auquel se soumettent les musulmans débute samedi dans la plupart des pays arabes et en Iran. Seuls la Libye et les chiites libanais ont annoncé qu'il commençait, pour eux, ce vendredi.

AFP - Le mois de jeûne musulman du ramadan débute samedi dans la majorité des pays arabes et en Iran, la Mecque s'apprêtant à accueillir des milliers de pèlerins à cette occasion malgré la menace de la grippe porcine.

Les autorités religieuses en Arabie saoudite, berceau du rite sunnite, et dans l'Iran chiite ont fixé à partir d'observations astronomiques à samedi le début du ramadan.

Ce mois sacré, qui constitue l'un des cinq piliers de l'islam, commencera le même jour en Irak, en Egypte, en Jordanie, au Koweït, aux Emirats arabes unis, au Qatar, à Bahreïn, en Syrie, au Yémen, en Tunisie, en Algérie, au Soudan et dans les territoires palestiniens.

La Libye a annoncé pour ce vendredi le début du ramadan, de même que l'autorité chiite libanaise. Mais pour les sunnites du Liban il commencera samedi.

Pendant ce mois, les musulmans doivent s'abstenir de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. Le ramadan, durant lequel le Coran a été révélé au prophète Mahomet, est censé être un mois de jeûne et de charité.

Pendant ce mois, La Mecque, premier lieu saint de l'islam en Arabie saoudite, rassemble traditionnellement des centaines de milliers de fervents pour le petit pèlerinage de la Omra.

Et cette année, les pèlerins continuent de s'y rendre même si l'afflux est en recul en raison du risque de propagation de la grippe porcine parmi les pèlerins et les restrictions imposées par certains pays.

L'Iran a interdit tout voyage en Arabie saoudite pendant le ramadan et l'Egypte a décidé d'interdire la Omra aux plus de 65 ans et aux moins de 25 ans. Les représentants des musulmans de France ont également déconseillé d'effectuer cette année la Omra.

Les mises en garde des gouvernements et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont accentué les craintes des risques de contamination dans les lieux où se rassemblent les foules.

Les musulmans peuvent accomplir la Omra tout au long de l'année contrairement au Hajj, ou grand pèlerinage, qui a des dates fixes et qui tombe cette année fin novembre.
 

Première publication : 21/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)