Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Moyen-Orient

Le ramadan commence samedi dans la plupart des pays musulmans

Vidéo par Carlotta RANIERI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/08/2009

Le mois de jeûne auquel se soumettent les musulmans débute samedi dans la plupart des pays arabes et en Iran. Seuls la Libye et les chiites libanais ont annoncé qu'il commençait, pour eux, ce vendredi.

AFP - Le mois de jeûne musulman du ramadan débute samedi dans la majorité des pays arabes et en Iran, la Mecque s'apprêtant à accueillir des milliers de pèlerins à cette occasion malgré la menace de la grippe porcine.

Les autorités religieuses en Arabie saoudite, berceau du rite sunnite, et dans l'Iran chiite ont fixé à partir d'observations astronomiques à samedi le début du ramadan.

Ce mois sacré, qui constitue l'un des cinq piliers de l'islam, commencera le même jour en Irak, en Egypte, en Jordanie, au Koweït, aux Emirats arabes unis, au Qatar, à Bahreïn, en Syrie, au Yémen, en Tunisie, en Algérie, au Soudan et dans les territoires palestiniens.

La Libye a annoncé pour ce vendredi le début du ramadan, de même que l'autorité chiite libanaise. Mais pour les sunnites du Liban il commencera samedi.

Pendant ce mois, les musulmans doivent s'abstenir de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. Le ramadan, durant lequel le Coran a été révélé au prophète Mahomet, est censé être un mois de jeûne et de charité.

Pendant ce mois, La Mecque, premier lieu saint de l'islam en Arabie saoudite, rassemble traditionnellement des centaines de milliers de fervents pour le petit pèlerinage de la Omra.

Et cette année, les pèlerins continuent de s'y rendre même si l'afflux est en recul en raison du risque de propagation de la grippe porcine parmi les pèlerins et les restrictions imposées par certains pays.

L'Iran a interdit tout voyage en Arabie saoudite pendant le ramadan et l'Egypte a décidé d'interdire la Omra aux plus de 65 ans et aux moins de 25 ans. Les représentants des musulmans de France ont également déconseillé d'effectuer cette année la Omra.

Les mises en garde des gouvernements et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont accentué les craintes des risques de contamination dans les lieux où se rassemblent les foules.

Les musulmans peuvent accomplir la Omra tout au long de l'année contrairement au Hajj, ou grand pèlerinage, qui a des dates fixes et qui tombe cette année fin novembre.
 

Première publication : 21/08/2009

COMMENTAIRE(S)