Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses de la Fashion Week parisienne

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : Colombie, les derniers jours des Farc

En savoir plus

EUROPE

Des rebelles tchétchènes revendiquent le sabotage de la centrale sibérienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/08/2009

Sur le site Kavkazcenter.com, proche des séparatistes tchétchènes, un groupe d'islamistes affirme être à l'origine du sabotage d'une centrale hydroélectrique de Sibérie, le 17 août. La catastrophe a fait plusieurs dizaines de morts.

AFP - Un groupe d'islamistes affirme avoir saboté la centrale hydroélectrique de Sibérie, où une catastrophe survenue lundi a fait plusieurs dizaines de morts, selon un communiqué mis en ligne vendredi sur le site rebelle Kavkazcenter.com.

"Le 17 août a été effectué un sabotage en Khakassie sur la centrale de Saïano Chouchenskaïa", écrit ce groupe, portant le nom "Riyadous Salikhiine".

"Dans la salle des machines, nous avons réussi à mettre une grenade antichar à déclenchement programmé, dont l'explosion a provoqué d'énormes dégâts, bien supérieurs à ce que nous pouvions espérer", détaille ce groupe dans ce message électronique.

La véracité de cette revendication n'a pas pu être vérifiée dans l'immédiat.

Le groupe indique par ailleurs qu'en début d'année, "la décision a été prise d'activer la guerre économique contre la Russie sur son territoire".

Le site Kavkazcenter.com, qui était considéré comme un site indépendantiste tchétchène lors de la guerre dans cette petite république du Caucase, précise n'avoir fait que mettre en ligne ce message électronique.

Première publication : 21/08/2009

COMMENTAIRE(S)