Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Le Tchad en guerre contre Boko Haram

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Calogero : un chanteur plus musicien que rockstar

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le secret de la haute couture

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : Mario Draghi voit la vie en rose

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'"apartheid" de Manuel Valls : un grand mot et des petits remèdes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emailgate" : "Hillary est sa pire ennemie"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

World Press Photo : l’un des lauréats perd son prix

En savoir plus

DÉBAT

La Libye dans le chaos : l'avenir du pays se joue-t-il au Maroc ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Burkina faso autorise l'exhumation de la dépouille présumée de Thomas Sankara

En savoir plus

EUROPE

Des rebelles tchétchènes revendiquent le sabotage de la centrale sibérienne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/08/2009

Sur le site Kavkazcenter.com, proche des séparatistes tchétchènes, un groupe d'islamistes affirme être à l'origine du sabotage d'une centrale hydroélectrique de Sibérie, le 17 août. La catastrophe a fait plusieurs dizaines de morts.

AFP - Un groupe d'islamistes affirme avoir saboté la centrale hydroélectrique de Sibérie, où une catastrophe survenue lundi a fait plusieurs dizaines de morts, selon un communiqué mis en ligne vendredi sur le site rebelle Kavkazcenter.com.

"Le 17 août a été effectué un sabotage en Khakassie sur la centrale de Saïano Chouchenskaïa", écrit ce groupe, portant le nom "Riyadous Salikhiine".

"Dans la salle des machines, nous avons réussi à mettre une grenade antichar à déclenchement programmé, dont l'explosion a provoqué d'énormes dégâts, bien supérieurs à ce que nous pouvions espérer", détaille ce groupe dans ce message électronique.

La véracité de cette revendication n'a pas pu être vérifiée dans l'immédiat.

Le groupe indique par ailleurs qu'en début d'année, "la décision a été prise d'activer la guerre économique contre la Russie sur son territoire".

Le site Kavkazcenter.com, qui était considéré comme un site indépendantiste tchétchène lors de la guerre dans cette petite république du Caucase, précise n'avoir fait que mettre en ligne ce message électronique.

Première publication : 21/08/2009

COMMENTAIRE(S)